Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce blog est destiné à servir de support à des actions et des échanges relatifs à l'insécurité routière et aux nuisances sonores liées au trafic dans l'entité du village de BOUSVAL (BRABANT WALLON)

Cherchez l'expression...

Publié le 27 Octobre 2014 par dominique VANESPEN in AVENUE DES COMBATTANTS (du fond du court)

Cherchez l'expression...

Du moins choisissez celle qui vous conviendra le mieux...

Car ceci pourrait être l'éternelle histoire du "verre à moitié vide" ou du "verre à moitié plein".

La chose mérite d'abord d'être signalée.

En point d'orgue des récents travaux de réfection de l'Avenue des Combattants, ou plus exactement de cette portion de voirie allant de l'entrée du village en provenance de GENAPPE jusqu'au carrefour à feux tricolores, une bande de tarmac rouge vient d'être délimitée, assortie en son centre d'un cercle de couleur blanche annonçant le "50 à l'heure".

Nous vous en avons d'ailleurs réservé quelques clichés pris dans l'après-midi ensoleillé de ce dernier dimanche.

Pour votre facilité, au cas où vous ne l'auriez pas encore remarquée...

Mais de là à affirmer que la sécurité routière dans la traversée du village de BOUSVAL vient de faire un pas décisif, il nous semble qu'il reste de la marge.

Certes, l'existence d'un tel dispositif est « mieux que rien », car le moins que l’on puisse dire est que les conducteurs ne pourront plus invoquer à l'avenir la moindre excuse ou distraction passagère, au vu de cette conjonction quasi simultanée, sur quelques mètres, (1) du panneau d’agglomération, (2) d’un panneau « 50 RAPPEL » et (3) de ce nouveau marquage au sol.

Nous ne sommes toutefois pas convaincus que cette modification soit de nature à améliorer drastiquement la situation actuelle.

Dans une telle descente rectiligne, de surcroît avec une voirie fraichement renouvelée, la tentation de poursuivre sur leur lancée sera pour certains vraisemblablement beaucoup trop grande.

Sans doute ce nouveau système ne résistera-t-il donc pas à l’épreuve objective des futures campagnes de contrôle de vitesse, pourvu qu'elles soient organisées.

A tout le moins sera-t-il extrêmement intéressant et fort instructif de vérifier à cet égard les prochains chiffres, pour peu qu'ils nous en soient fournis, de manière à voir dans quelle mesure l’installation d’un tel dispositif aura vraiment permis de constater dans les statistiques une amélioration incontestable, à savoir un fléchissement significatif - à la baisse - du nombre de conducteurs verbalisés en état de vitesse excessive.

Reste aussi à regretter cette désagréable impression qu’une telle évolution n’aurait jamais eu lieu si des habitants motivés (comprendre : inquiets pour leur sécurité) ne s’étaient pas suffisamment mobilisés pour provoquer la réunion de 13 mars dernier auprès des autorités communales et de police, voire si des rappels pressants ne leur avaient pas été adressés pour s'assurer d'un vrai suivi auprès de la Région Wallonne.

Last but not least, soulignons également que le choix de cette technique s'éloigne curieusement de la solution préconisée dans le tout nouveau "Plan Communal de Mobilité" (sur lequel nous aurons incessamment l'occasion de revenir !), à savoir des lignes transversales blanches dites "bandes d'avertissement sonore".

Gageons que de tels aménagements étaient par nature plus à même d'inciter les conducteurs à lever naturellement le pied, outre que ces lignes claires eussent été beaucoup plus visibles par contraste, sur le sol plutôt sombre, surtout sous certaines conditions atmosphériques ou à certains moments de la journée.

Vous connaissez l'expression, comme on dit parfois : « entre chien et loup »

Cherchez l'expression...
Cherchez l'expression...
Commenter cet article