Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce blog est destiné à servir de support à des actions et des échanges relatifs à l'insécurité routière et aux nuisances sonores liées au trafic dans l'entité du village de BOUSVAL (BRABANT WALLON)

Vitesse au Point du Jour : une petite lueur d’espoir…

Publié le 9 Décembre 2014 par dominique VANESPEN in RUE POINT DU JOUR (histoire d'une inaction obstinée)

Disons au moins l’amorce d’un début de frémissement…

A l’heure d’écrire ces lignes, la chose est désormais acquise : une réunion de travail se tiendra bien prochainement, en toute fin de cette semaine encore, au croisement de la rue Haute et de la rue Point du Jour à BOUSVAL !

Intitulée « visite de terrain » par les intéressés eux-mêmes, elle devrait permettre aux autorités locales - la conseillère en mobilité, l'Echevin des travaux et un (des) membre(s) des services de Police de la commune de GENAPPE - de venir se rendre compte sur place, de visu, de cette problématique particulière de sécurité routière que représentent les lieux.

Pour des raisons aisément compréhensibles, ne souhaitant en cela pas perturber le déroulement "normal" (façon de parler !) de la circulation et dès lors ne pas compromettre le succès de nos petites séances furtives de reportages vidéos et photographiques, nous n‘en n’avions toutefois pas fait état jusqu’à présent.

Non seulement d’ailleurs parce qu’il nous fallait attendre que cette réunion fusse (deuxième fois que j’utilise ce mot sur le blog, c’est dire que l’instant est solennel !), bien confirmée d’une manière officielle, mais aussi en raison du fait que nous ne voulions pas mettre la puce à l’oreille des conducteurs pressés qui prennent journellement d’assaut la rue Point du Jour.

Annoncer que la Police allait procéder à de discrètes opérations de comptage dans cette dernière - nombre et vitesses des véhicules circulant dans les deux sens - eut pu avoir pour effet de réfréner leurs ardeurs, ce qui aurait sans doute faussé les constatations s’ils avaient modifié leurs habitudes, fort momentanément faut-il le prédire sans grand risque d’erreur.

Disposant de données qui permettent une meilleure objectivation des excès journaliers - encore est-ce aussi une expression, car la nuit, croyez bien que c’est pire -, au moins sera-t-il possible, nous l’espérons, de dialoguer concrètement.

Comprendre : d’une manière constructive.

Bien entendu faudra-t-il nuancer voire interpréter les chiffres, sachant que la vitesse n’est pas seulement une question de perceptions, parfois erronée dans le chef de ceux qui la subissent, mais d’appréciations pondérées en fonction de certains critères précis sans lesquels toute analyse précipitée reste contestable.

Ainsi nous semble-t-il évident que les multiples photographies et vidéos publiées jusqu’à présent sur ce blog attestent de ce que le comportement régulier de certains conducteurs est inadmissible, tant l’allure qu’ils impriment à leur véhicule dans un tel croisement dangereux est incompatible avec des impératifs de sécurité élémentaire, moins pour eux d'ailleurs que pour les autres.

Ce que les autorités verbalisantes appellent d’ordinaire des vitesses « inappropriées ».

Dans l’immédiat, contentons-nous naïvement d’espérer que dans la rue Point du Jour à BOUSVAL, "quelque chose" enfin ne change…

Commenter cet article