Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce blog est destiné à servir de support à des actions et des échanges relatifs à l'insécurité routière et aux nuisances sonores liées au trafic dans l'entité du village de BOUSVAL (BRABANT WALLON)

SCOOP : à GENAPPE, 340.000 euros encore inutilisés !

Publié le 27 Janvier 2015 par dominique VANESPEN in RUE POINT DU JOUR (histoire d'une inaction obstinée)

Presque trop beau pour être vrai…

Dans le prolongement des fêtes de fin d’années désormais bien révolues, et malgré le contexte général plutôt morose pour un tas d’évidentes raisons qu’il serait trop fastidieux autant qu’inutile d’énumérer ici, cette nouvelle avait vraiment de quoi nous surprendre.

Sinon même serait de nature à nous ravir, pourvu que...

Elle provenait de la lecture du dernier Journal Communal de GENAPPE.

Mais à dire vrai, la chose aurait pu passer totalement inaperçue*, s'il n'avait été la vigilance habituelle dont fait preuve notre vieux complice, quoique ce soit une simple façon de parler, à laquelle nous substituerons plutôt l'expression « de longue date » pour ne pas risquer de le froisser outre mesure...

Car le problème est que, s’il nous arrive parfois de parcourir la publication officielle nommée ci-dessus - quelle honte - avec une certaine désinvolture, sinon du moins d’un trop rapide coup d’œil, croyez bien que d’autres prennent dans l’ombre toujours le temps de l’éplucher en détail pour nous !

Ce qui suit n’avait d’ailleurs aucune chance d’échapper à l’œil exercé du précité, qui nous en fit immédiatement part en attirant notre exceptionnelle attention sur l’importance potentielle de la chose.

Pensez donc...

Dans le contexte précédemment décrit à BOUSVAL, d’une rue « Point du Jour » en état de décrépitude avancée, mais pour laquelle aucune refonte n’est officiellement prévue à court ni même à moyen terme par la commune de GENAPPE, faute de budget (à moins qu’il n’y ait autre chose ?), cette information avait de quoi nous interpeller.

Car dans la rubrique du Journal Communal intitulée « Liste des investissements planifiés cette année » apparaissait une déclinaison « Travaux : voiries » qui comportait elle-même un poste « Travaux de réfection des voiries » estimé à la somme substantielle de 340.000 €.

Excusez du peu, aurais-je presque envie de dire après avoir observé que cette prévision pour l’année 2015 figurait en juste place, bien calée qu’elle était entre d’autres tout aussi importantes, précédée des « Essais préalables aux travaux dans le cadre des travaux de réfections de voiries » et (surtout) suivie des non moins stratégiques « Travaux de voiries dans le cadre du Fonds d’Investissement ».

D’où notre grande perplexité car, petit rappel utile à l’intention de ceux qui prendraient le présent train de la sécurité en marche, ce dernier faisait précisément référence aux prévisions quadriennales de subsides octroyés par la Région Wallonne à l’entité de GENAPPE en vue de soutenir certains travaux d’intérêt public, notamment en matière d'infrastructure routière.

La rue « Point du Jour » à BOUSVAL ne faisant manifestement pas partie de cet ambitueux programme, cela semblait exclure de facto tout investissement d’envergure qui porterait sur son renouvellement pur et simple, auquel des aménagements de sécurité eussent** été immanquablement associés.

Qu’une somme rondelette de 340.000 € vienne à être ainsi budgétisée, pour être consacrée à des « travaux de réfection des voiries » encore indéterminés mais à effectuer au cours de l’année 2015 en sus de ceux qui sont appuyés par la Région, avait de quoi ouvrir pour nous des perspectives inattendues...

(à suivre)

* avec un seul « p » : private joke pour les habitués de ce blog

** dans ce cas-ci, aucun risque non plus : idem

Commenter cet article

Blondiau Marianne 03/02/2015 13:59

Je tiens à vous rappeler les principes budgétaires dont le principe de spécificité. Une dépense budgétisée à un article ne peut servir à autre chose. Cela étant dit, permettez-moi de vous préciser qu'il est normal que la commune budgétise 340.000 € pour des travaux de réfection des voiries. Tout au long de l'année, la commune est appelée à réfectionner certaines voiries, ou un morceau de voiries, les dégâts d'hiver etc.... De plus, certains investissements peuvent être inscrits dans le programme triennal subsidiés à 60% ou 75 % par la R.W. Outre, le programme triennal, la R.W. peut être amenée à faire des appels à projets pour des investissements spécifiques et dans le cadre d'une politique qu'elle a décidé de mener ex. : sécurité routière, éclairage public etc... de plus, la R.W. a également, vu l'obligation européenne de réaliser le plan général d'égouttage, lancé les contrats d'agglomération/ Elle a également lancé d'autres projets mais à la condition d'avoir un plan communal de mobilité ce que la commune de Genappe n'a pas encore puisque ce plan doit passer en conseil communal pour être ensuite validé par la R.W. Il ne fait aucun doute que la rue Point du jour doive faire l'objet d'un article budgétaire de dépense spécifique et si possible essayer d'obtenir des subsides dans le cadre du plan triennal ou d'un appel à projet de la R.W.

Marie-Rose Petitjean 28/01/2015 12:31

Les "private jokes" m'amusent beaucoup.
Encourageant de savoir que des travaux aux voiries sont budgétés : espoir pour la rue Point du Jour et pour d'autres voiries en piteux état, sans oublier nos chemins et sentiers ? Qui vivra, verra !