Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce blog est destiné à servir de support à des actions et des échanges relatifs à l'insécurité routière et aux nuisances sonores liées au trafic dans l'entité du village de BOUSVAL (BRABANT WALLON)

Pas encore de crèche au Point du Jour (1)....

Publié le 16 Mars 2015 par dominique VANESPEN in RUE POINT DU JOUR (histoire d'une inaction obstinée)

Que déjà le bac à sable...

Lorsque de simples citoyens expriment leur crainte d’une détérioration sensible de leur cadre de vie en raison du prévisible fort accroissement de la circulation routière dans leur quartier, juste devant leur habitation, il s’agit d’un sentiment autant naturel que légitime.

Plus logiquement encore, cette réaction sera d’autant plus compréhensible qu’elle s’enracine dans un profond ras-le-bol d’avoir à subir quotidiennement, jour après jour, semaines et week-end compris, sans même l’exception des nuits et des périodes de vacances, le danger et le vacarme incessants que représentent les très nombreux bolides lancés à pleine puissance dans la montée, pied au plancher, ou laissés à foncer sur leur vitesse dans la descente.

Les relevés de radar effectués par la Police en novembre passé l'ont d'ailleurs confirmé : certains véhicules roulent dans la rue Point du Jour, en plein centre du village de BOUSVAL, à une vitesse qui est quasiment le double de la vitesse limite imposée sur l’avenue des Combattants, qui est pourtant une voirie de grande circulation à caractère régional.

Pire : un tel agacement des habitants ne pouvait que s’être amplifié à la longue, de par la frustration de constater l’absence totale de changement sur place, une constante inertie qui traduisait un manque flagrant, révoltant et incompréhensible d’intérêt de la part des autorités publiques.

Des politiques locaux...

Car pendant des décennies, les habitants du quartier auront bel et bien été laissés à leur sort !

Mais depuis quelques petites semaines, les choses semblent avoir pris un tournant décisif, de sorte qu'il peut raisonnablement être espéré que des mesures de sécurité draconiennes vont enfin être finalisées sur place, les intéressés n'ayant plus qu'à prendre leur mal en patience.

Nous aurons le temps de développer les événements qui se sont déroulés dernièrement, et en particulier les deux réunions qui se sont tenues dans les locaux de la Commune de GENAPPE, par lesquelles des amorces de solutions techniques ont été présentées et soumises aux critiques, avis ou remarques des habitants, pour être finalement amendées dans un projet devant être concrétisé sur le terrain dans un délai qui reste à préciser.

Toutefois, à la réflexion et à titre personnel, nous ne pouvons nous empêcher de retirer de cette évolution globalement positive un arrière-goût plutôt aigre-doux, voire même franchement désagréable,

(à suivre)

Commenter cet article