Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce blog est destiné à servir de support à des actions et des échanges relatifs à l'insécurité routière et aux nuisances sonores liées au trafic dans l'entité du village de BOUSVAL (BRABANT WALLON)

Crèche au Point du Jour : un projet irresponsable (2) !

Publié le 28 Septembre 2015 par dominique VANESPEN in RUE POINT DU JOUR (histoire d'une inaction obstinée)

Jardin du Docteur PEETERS, BOUSVAL, photo D VANESPEN

Jardin du Docteur PEETERS, BOUSVAL, photo D VANESPEN

Encore quelques chiffres...

Car autant le dire tout de suite, le sujet du projet communal d'une nouvelle maison d'accueil de la petite enfance, à construire dans un proche avenir au Point du Jour à BOUSVAL, n'a pas fini de susciter notre profond étonnement.

Et les nombreuses incertitudes qui en découlent nous semblent nécessiter la poursuite de son examen approfondi.

Tenez.

Par exemple...

Trente-trois mille sept cent vingt !

Aussi surprenant qu'il puisse y paraître, c'est le volume de véhicules qui furent dénombrés sur la RN25 au cours d'une seule et même journée, lors d'un contrôle routier effectué voici quelques années déjà*, et dont on peut d'ailleurs légitimement supposer qu'il aura lui-même fortement crû depuis lors.

Provenant d'une source aussi officielle que la Direction de la Sécurité des Infrastructures routières du SPW (Service Public de Wallonie), cette statistique de fréquentation** n'est dès lors en rien contestable, de sorte que nous avons voulu la mettre à l'épreuve des récentes déclarations du Bourgmestre de GENAPPE, lors de la réunion de présentation du Schéma de Structure communal, selon lesquelles la RN237 dite "avenue des Combattants" ne présentait aucune différence majeure en termes de nuisances, sonores ou autres.

Quoi de plus naturel dans ce cas que de nous en référer à ces autres constatations éminemment officielles, celles des services de Police de la ZONE GENAPPE-NIVELLES, dont le Chef de Corps évaluait le comptage, plus récemment*** que celles ci-dessus, à une moyenne de 2.610 véhicules par jour ("1.305 dans chaque sens") sur la portion soumise au 50 km/heure.

Pour évaluer sommairement la proportion entre ces deux voiries, il apparaît donc que la route provinciale RN237 dans le centre de BOUSVAL ne représente que 7 à 8% de la RN25 en termes d'intensité de trafic, autant dire de pollutions en tous genres !

Enfin faut-il également préciser que si des perspectives existent, de voir à l’avenir la circulation fortement jugulée sur l'Avenue des Combattants, pour peu que les autorités communales et régionales fassent enfin conjointement ce que l'on espère d'elles, notamment en termes de dispositifs réducteurs de vitesse, rien n'est moins sûr en ce qui concerne la (quasi)autoroute qui traverse le village de part en part.

Forts de ces données purement objectives, dont les effets potentiels à court (bruit permanent) et à plus long terme (émanations nocives) ont été abordés précédemment, nous nous interrogeons donc, et même de plus en plus.

Quelle est la nature et - surtout - le contenu précis du dossier que les autorités communales de GENAPPE pourraient avoir officiellement introduit auprès de l'ONE ?

Ce, en vue de légitimer leur demande, notamment - non, d'abord - en ce qui concerne la question fondamentale du choix de l'implantation d'une activité pour le moins exigeante, selon de nombreux critères, qu'est l'accueil sécurisé et accessible (à tous les habitants de l'entité de GENAPPE) de la petite enfance ?

(à suivre !)

* en 2010, sur un tronçon proche du lieu d’implantation de la crèche, soit entre MONT-SAINT-GUIBERT et COURT-SAINT-ETIENNE

** voir document ci-joint

*** idem, en 2013

Recensement circulation 2010. Direction de la Sécurité des Infrastructures routières. Département de la Sécurité du Trafic et de la Télématique routière. Direction générale opérationnelle des Routes et des Bâtiments du SPW

Lettre du Chef de Corps relative aux contrôles radars dans la traversée de BOUSVAL.

Commenter cet article