Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce blog est destiné à servir de support à des actions et des échanges relatifs à l'insécurité routière et aux nuisances sonores liées au trafic dans l'entité du village de BOUSVAL (BRABANT WALLON)

Crèche au Point du Jour : un projet irresponsable (3) !

Publié le 29 Septembre 2015 par dominique VANESPEN in RUE POINT DU JOUR (histoire d'une inaction obstinée)

Chapelle du Try au Chêne, BOUSVAL, 22 juin 2005 Photo D VANESPEN

Chapelle du Try au Chêne, BOUSVAL, 22 juin 2005 Photo D VANESPEN

Trêve de chiffres...

Parlons maintenant plutôt de simple bon sens.

Voire même de ce qui devrait relèver de la logique la plus élémentaire.

Celle dont semblent parfois manquer certains mandataires politiques, de toutes tendances et à quelque niveau que ce soit d'ailleurs, ce qui a pour effet d'interpeller le citoyen lambda en lui faisant craindre des motivations souterraines ou agendas cachés pouvant relever d'une toute autre nature.

En théorie, tout projet subventionné de création d’une nouvelle crèche suppose que l’on remplisse un certain nombre de conditions générales, que l’on rencontre des critères précis, que l’on se conforme à une panoplie de formalités et d'étapes dans une procédure contraignante.

Ne crée pas une crèche qui veut, ni n’importe comment !

Avant même de parler de subventions éventuelles, ces obligations théoriquement * incontournables s’appliquent d’une manière générale, à tout candidat qu’il soit privé ou public.

Les grandes lignes en sont développées dans une brochure intitulée "6 clés pour ouvrir son milieu d'accueil", spécialement consacrée à la question par l'ONE, un organisme que tout le monde connait mais que, par facilité et pour rappel, nous laisserons se définir lui-même.

ONE p. 10

ONE p. 10

Mais pour en venir au fait, ce qui nous intéresse au plus haut point dans cette brochure (reproduite intégralement en fin d'article) est la page consacrée aux préliminaires d'un projet de crèche que sont les études de faisabilité, tant dans ses aspects humains que techniques, parmi lesquels figure à une place significative la question de l'environnement.

ONE p. 37

ONE p. 37

Sous le titre « Environnement : « L’emplacement choisi pour installer mon milieu d’accueil est-il intéressant ? », nous apprenons avec intérêt que la localisation d'un milieu d'accueil est un élément essentiel (sic) qui contribue à la réussite du projet.

Et de poursuivre :

Est-il proche de passages fréquentés tels qu’une école, un zoning, une autoroute, une gare, un hôpital ?

D'une école ?

NON.

Enfin...

A vol d'oiseau, si !

Et ce n'est pas le moindre des paradoxes, que de supprimer une crèche existante - de 16 places, pour mémoire également - et idéalement située dans le complexe scolaire communal, accolée aux "maternelles" et "primaires", pour aller en percher une autre sur les hauteurs, totalement isolée celle-là, à une distance et selon un dénivelé tels que se rendre de l'une (école, quelle qu'elle soit) à l'autre (crèche au Point du Jour) relèverait pour les enfants d'une expédition digne d'une excursion de fin d'année, avec le risque d'en perdre l'un ou l'autre en cours de route.

On exagère à peine !

Pas question donc, de parler d'intégration dans un dispositif d'épanouissement plus large, à l'instar de cet exemple décrit dans la brochure de l'ONE comme profitant d'un environnement dont la force est précisément la présence "d'associations locales actives en lien avec la petite enfance (ludothèque, bibliothèque, psychomotricité...)", propice "à la mise en place de partenariats permettant de bénéficier d'activités complémentaires à destination des enfants".

Au Point du Jour, rien de tout cela, quoique...

La visite guidée du cimetière peut-être ?

Mais à l'évidence, nous dérapons.

Toutefois, l'examen des autres souhaits émis par l'ONE ne sera guère plus réjouissant.

Affligeant même...

(à suivre)

* nous tenterons de voir ce qu'il en est (ou plutôt ce qu'il en fut dans notre cas)

Commenter cet article