Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce blog est destiné à servir de support à des actions et des échanges relatifs à l'insécurité routière et aux nuisances sonores liées au trafic dans l'entité du village de BOUSVAL (BRABANT WALLON)

Six mois plus tard...

Publié le 28 Juin 2016 par dominique VANESPEN in GENERALITES

Six mois plus tard...

Et c'est toujours le calme plat...

Nous sortons d'une longue période d’inactivité sur ce site, bien que cette expression ne reflète justement en rien l'étendue des nombreuses autres occupations qui nous ont contraints à prendre quelque distance par rapport aux thèmes qui nous sont chers.

Rappelons-le : la sécurité et la convivialité dans le village de BOUSVAL.

Mais que les lecteurs soient rassurés : une telle absence de longue durée, imposée par les circonstances, ne nous aura finalement pas fait perdre grand chose en termes de nouvelles renversantes dans ces domaines !

Loin s’en faut.

Rien n’a même changé devant nos chaumières.

Peu importe qu’il faille le mettre sur le compte des fêtes de fin d’année, des menaces d’attentat tous azimuts, de ces hiver inconstant et printemps poussif qui nous auront mitonnés à toutes les sauces, de la morosité générale ou des contraintes administratives, les faits sont là : en ce qui concerne les aménagements de sécurité, tels qu'ils sont espérés et ont pourtant été réclamés par les habitants, nous en sommes toujours au point mort.

Le temps nous manque dans l'immédiat, mais vous pouvez compter sur nous pour remettre bientôt l'ouvrage sur le métier, en faisant le point sur les débuts d'espoirs, vagues promesses, dernières péripéties et bonne volonté affichée mais de pure forme, qui auront agrémenté ces derniers mois.

Dans l'intervalle, nous ne pouvons que confirmer que les autorités communales sont sur le point de passer à l'acte, en avalisant sans état d'âme un projet de crèche hautement critiquable voire délétère - pour les raisons explicitées depuis bien longtemps -, sans que l'opposition locale n'ait à cet égard exercé le moindre contrepoids !

Ce malgré d'anciens engagements précis mais discrets, vite contredits par un encensement officiel qui ne peut s'expliquer que par le caractère fort délicat de cette matière, autant que par le souhait de ne pas perdre les futurs bénéfices électoraux dont d'autres formations politiques ne manqueront pas de se gargariser dans un proche avenir.

Comme ce climat désastreux, nous vivons vraiment une bien drôle d'époque...

Commenter cet article