Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce blog est destiné à servir de support à des actions et des échanges relatifs à l'insécurité routière et aux nuisances sonores liées au trafic dans l'entité du village de BOUSVAL (BRABANT WALLON)

Radon ? Vous avez bien dit « radon » ???

Publié le 30 Septembre 2016 par dominique VANESPEN in GENERALITES

Extrait du SCHÉMA DE STRUCTURE de la VILLE DE GENAPPE (voir en toute fin d'article)

Extrait du SCHÉMA DE STRUCTURE de la VILLE DE GENAPPE (voir en toute fin d'article)

Extraordinaire...

Mais surtout de plus en plus inquiétant !

Car ce nouvel élément nous apparaît comme symptomatique de la désinvolture constante des autorités communales de GENAPPE.

Le radon.

Comme si la pollution sonore et atmosphérique n’étaient à elles seules pas déjà largement suffisantes pour dissuader la COMMUNE DE GENAPPE de faire construire prochainement une crèche sur les hauteurs du Point du Jour à BOUSVAL, à côté de la RN25, sans compter « le reste » que nous développerons très bientôt, notre attention vient d’être attirée par une personne vigilante* sur un élément qui semble jusqu’ici être passé totalement inaperçu.

Et dont nous doutons que nos autorités locales y aient attaché la moindre attention, dans leur empressement à finaliser leur projet.

Soit qu’elles ne s’en sont même pas rendues compte, ce qui serait déjà en soi très grave.

Soit qu’elles aient tout simplement décidé de passer outre.

Ce qui le serait encore beaucoup plus !!!

Quoique nous craignons d’ailleurs ne pas pouvoir départager ces deux options, tant chacune d’entre elles nous paraît plus que vraisemblable...

Mais de quoi s’agit-il encore ?

Concrètement, nous parlons du radon, ce gaz auquel personne ne pense, à moins d’être concerné et/ou d’avoir reçu un minimum d’informations sur la question.

Mais c’est un problème de santé publique dans notre pays, ou plus exactement dans certaines régions, car le radon est un gaz radioactif formé par décroissance de l'uranium, présent dans les roches et le sol et qui, inodore et invisible, peut s'infiltrer dans tout type de bâtiment.

Fréquent dans nos Ardennes, mais dont des concentrations importantes sont également relevées plus près de nous, à... BOUSVAL et COURT-SAINT-ETIENNE !

Et surtout : dont les deux formes isotopiques sont objectivées scientifiquement comme des produits qui sont à l'origine du cancer du poumon.

Nous citons textuellement l'Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire :

Radon et santé.

L'accroissement du risque de cancer pulmonaire est le principal effet sur la santé résultant d'une forte exposition au radon. Cela est bien documenté par les nombreuses études sur les mineurs d'uranium. En se basant sur celles-ci, le Centre international de Recherche sur le Cancer (CIRC) a classé le radon parmi les agents cancérigènes de « groupe 1 » (connus comme étant carcinogènes chez l'homme).

Des études épidémiologiques ont cherché aussi à établir si les concentrations en radon observées dans les maisons constituaient un danger important pour la santé.

La récente analyse groupée des principales études européennes sur le risque lié à l'exposition au radon à l'intérieur de l'habitat estime que le risque de cancer pulmonaire augmente de 16 % par tranche de 100 Bq/m3. La relation dose-effet semble être linéaire, sans seuil, ce qui signifie que le risque de cancer pulmonaire augmente proportionnellement avec l'exposition au radon.

Ce qui nous renvoie directement à la légende du Schéma de Structure de GENAPPE pour la zone du Point du Jour à BOUSVAL, lieu projeté d'implantation d'une crèche

Légende du même extrait du Schéma de Structure de la VILLE DE GENAPPE.

Légende du même extrait du Schéma de Structure de la VILLE DE GENAPPE.

Encore une fois, nous n'inventons absolument rien !

Toutes les données contenues dans cet article proviennent purement et simplement du site de la VILLE DE GENAPPE, à savoir des autorités communales elles-mêmes.

Dans la légende illustrée ci-dessus, nous relevons que le terrain pressenti pour construire la crèche (pour rappel, partie intégrante de la ZACC supposée ne pas être mise en oeuvre) est officiellement répertorié comme « périmètre de risque (>1%) de présence de radon à une concentration plus élevée que 400 Bq/m³ dans la zone urbanisable ».

On croit rêver.

A moins que ce ne soit un cauchemar ?

Pourtant, dans la présentation de son projet par le bureau ABR, lors de la séance du Conseil communal qui s'est tenue le 28 juin 2016 - dont nous attendons avec curiosité et impatience la publication du procès-verbal - aucune allusion quelconque ne fut faite quant à cette grave problématique, a fortiori sans que ne soit non plus faite la moindre mention des techniques auxquelles il serait éventuellement fait recours pour y remédier.

Schéma de structure de GENAPPE : ou comment renier ses propres directives !

Radon ? Vous avez bien dit « radon » ???

Notons par ailleurs qu'aucun conseiller** de la minorité n'exprima (à notre connaissance) non plus de craintes à ce sujet.

Y avait-il des écologistes dans la salle ?

Mais sans aucun doute est-il évident pour tout le monde politique ou autres bien-pensants que les « minis-pousses », bébés et enfants de moins de 3 ans, ne passeront jamais le plus clair de leur temps le nez au ras du sol, là où le danger que représente le radon est le plus grand.

Surréaliste !

RÉSUMONS DONC NOS ARTICLES PRÉCÉDENTS.

Pollution sonore (65dB selon la carte officielle du bruit de la REGION WALLONNE)***

Pollution atmosphérique (35.000 à 40.000 véhicules par jour sur la RN25, proche de 150 mètres, dont 3.000 à 5.000 gros poids lourds en montée à un taux aggravant de 6%)****

Pollution électromagnétique (antenne PROXIMUS dans le clocher de l'église, à mi-hauteur)*****

Et maintenant,… pollution du sol !

N'ayons pas peur des mots : pour installer une crèche communale destinée à accueillir 42 bébés et enfants en très bas âge, la VILLE DE GENAPPE aura choisi un véritable petit coin de paradis : une concentration exceptionnelle de nuisances, quasiment unique dans l'entité, dont on n'arrête pourtant pas de nous répéter qu'elle est rurale et la plus étendue du BRABANT WALLON !

Allez y comprendre quelque chose...

Ce qui nous fait amèrement regretter le titre attribué à notre dernière série d’articles consacrés à la crèche de Bousval.

Car nous n’avons, vraiment, quant à nous plus aucune envie d’en rire !

Et ce qui nous renvoie aussi au tout début de notre précédent article.

Rendez-vous aux prochaines élections communales...

* merci à notre spotter (comprenne qui pourra)...

** nous reviendrons incessamment sous peu sur les positions et attitudes adoptées par celle-ci , tant lors des séances du Conseil Communal que dans des contacts informels

Commenter cet article