Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce blog est destiné à servir de support à des actions et des échanges relatifs à l'insécurité routière et aux nuisances sonores liées au trafic dans l'entité du village de BOUSVAL (BRABANT WALLON)

Crèche au Point du Jour et écologie (2)...

Publié le 27 Octobre 2016 par dominique VANESPEN in GENERALITES

Site de nidification dans le port d'ANVERS. Photo D VANESPEN

Site de nidification dans le port d'ANVERS. Photo D VANESPEN

La position écologiste...

L’année dernière à cette même époque, nous nous étions adressés aux principaux représentants de l'Opposition politique de et à GENAPPE.

Dans le cadre du présent site d’information, quoique essentiellement consacré à la sécurité routière et à la convivialité dans le village de BOUSVAL, nous souhaitions les interroger sur un autre sujet d'actualité : le projet de crèche communale au Point du Jour.

Faisant référence aux récentes démarches citoyennes que nous avions entreprises auprès de plusieurs Ministres de la REGION WALLONNE - ceux qui étaient compétents à divers titres dans la matière de l’Accueil de la Petite Enfance - nous faisions état des réponses circonstanciées que nous avions obtenues desdits mandataires, selon lesquelles certains aspects du projet méritaient que la question du choix même de son emplacement ne soit réexaminée par la VILLE DE GENAPPE.

Nous attirions également leur attention sur le fait que les modalités pratiques d’une éventuelle modification, moyennent le maintien du bénéfice des subventions régionales, avaient même été communiquées à cette dernière*.

Comprendre : chercher un lieu plus adéquat ne porterait pas préjudice à l’obtention des subsides...

Pour l’information de nos lecteurs, nous invitions donc les membres de l’opposition communale à nous faire connaître leur position, et les intentions de leur formation politique en ce qui concerne l’ensemble de ces questions. 

Par la voix de son Secrétaire politique, ECOLO GENAPPE n’avait pas tardé à réagir, en se déclarant « d’accord sur le constat que l’endroit pour implanter cette crèche est très mal choisi ».

Précisant que nous avions « correctement listé les raisons de ne pas la faire à cet endroit », la formation justifiait toutefois son vote favorable en invoquant le grand besoin de places pour les enfants de la commune, avec pour corollaire la nécessité de ne laisser passer le fait d’avoir des places supplémentaires en crèche.

Et de poursuivre : « Mais l'endroit ne nous plaisait pas. Nous lisons que le ministre parle des modalités relatives à la modification du lieu de l’implantation. Nous espérons donc que cette localisation sera revue. Nous pousserons en tout cas la majorité en ce sens » (sic).

Face à cette réponse, nous invitions dès lors le groupe écologiste à nous tenir informés des initiatives qu’il aurait prises dans ce dossier.

C’était le 14 novembre 2015.

A peine dix jours plus tard se tenait un Conseil Communal de GENAPPE au cours duquel, dans la rubrique « divers », un représentant humaniste interpella la majorité libérale sur l’existence de nombreuses « discussions sur l’emplacement de la crèche à BOUSVAL ».

De cette possibilité soudaine d’ouverture d’un possible débat, il faut (selon les « Chroniques » même du site ECOLO GENAPPE) retenir deux choses marquantes.

La réponse du Bourgmestre Gérard COURONNE, toute en nuances dans son argumentation détaillée quant à la qualité incontestable de son projet au Point du Jour : « elle restera là » (sic).

Et l’absence totale de réaction des écologistes !

Là où ils n’auraient précisément pas pu trouver meilleure opportunité de concrétiser leur intention déclarée de remettre en cause un tel choix.

Incompréhensible...  

(à suivre)

* pour rappel, la réponse du Ministre Wallon :

« Nous devons bien constater que les critères auxquels vous faites référence dans votre courriel, à savoir l’accessibilité d’une part, et le bruit d’autre part, n’étaient pas repris dans ceux retenus par les différentes administrations, davantage portés sur l’agencement et les normes auxquelles le bâtiment devait répondre.

Si nous pouvons le regretter aujourd’hui, il n’en demeure pas moins que ce projet répondait à l’appel lancé dans le cadre du plan Cigogne, raison pour laquelle il a été retenu.

Néanmoins, suite à un contact pris avec les cabinets du Ministre Wallon en charge des infrastructures de la petite enfance et du cabinet de la Ministre de la Fédération Wallonie- Bruxelles, en charge de l’accueil de la petite enfance, il apparaît que la ville de GENAPPE se soit interrogée sur les conséquences, dans le cadre du présent appel, d’une modification de l’implantation de la crèche. Il semble qu’il y ait donc une prise de conscience des instances communales sur l’opportunité de la localisation initialement choisie et d’une éventuelle modification de celle-ci ».

Commenter cet article