Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce blog est destiné à servir de support à des actions et des échanges relatifs à l'insécurité routière et aux nuisances sonores liées au trafic dans l'entité du village de BOUSVAL (BRABANT WALLON)

Toujours pas l'ombre d'un début de commencement !

Publié le 31 Août 2015 par dominique VANESPEN dans RUE POINT DU JOUR (histoire d'une inaction obstinée)

Mais d’abord, la rue du Point du Jour...

Non pas que nous considérions qu’elle ait jamais eu la moindre priorité sur l’axe central du village que constitue l’Avenue des Combattants, mais parce que cette voirie disposait de l’immense avantage de (ne) relever (que) d’une compétence strictement communale.

En termes de faisabilité pratique, tant sur un plan technique que juridique, il y avait donc de très nombreuses années que des dispositifs ralentisseurs - quels qu’ils soient - eussent pu être mis en oeuvre, d’autant plus rapidement que des voix s’étaient régulièrement élevées pour dénoncer cette inertie prolongée face aux débordements constants - journaliers autant que nocturnes - de conducteurs pressés qui considèrent la rue du Point du Jour comme la dernière rampe de lancement qui leur permet de rejoindre au plus vite le confort de leur domicile, sans que précisément celui des riverains ne trouve intérêt à leurs yeux.

La promesse d'une sécurisation imminente avait donc tout lieu d’être le nouveau test de la bonne volonté récemment affichée par nos mandataires locaux, autant que de l’efficacité supposée de leurs services.

Las...

Au moment d’écrire ces quelques lignes, comme à l’accoutumée, rien n’a bougé.

« La réalisation des aménagements débutera fin août pour une clôture début septembre », nous avait-on annoncé, notre candeur naturelle nous poussant à répercuter sans attendre la nouvelle auprès de toutes les personnes concernées.

Comment dès lors ne pas céder à l'une ou l'autre conclusion, au risque qu'elle ne soit déclarée trop hâtive ?

Aucun de nos mandataires communaux, à quelque niveau que ce soit, maïoral ou échevinal, n’aura apparemment trouvé utile de mettre un point d’honneur à faire respecter les engagements de la Ville de GENAPPE, en veillant activement à ce que cette promesse ne soit/fut/fût (biffez les mentions inutiles) transposée concrètement sur le terrain, sinon par des travaux intégralement terminés, du moins largement entamés d’une manière irrévocable.

Nous nous retrouvons donc - bon sang, quelle surprise ! - au matin du mardi 1er septembre, sans qu’aucun camion du Service des Travaux n’ait déposé le moindre ouvrier, a fortiori sans qu’aucune signalisation ne soit venue sécuriser les lieux, même temporairement.

« Le temps de ».

Provisoirement, dirions-nous, c’est-à-dire juste ce qu'il faut pour assurer la sécurité physique du personnel communal, précisément pendant qu’il était occupé à installer à perpétuelle demeure les dispositifs prévus, les seuls qui permettraient de transformer cette trêve combien momentanée en une pacification permanente mettant un terme à la guerre de la vitesse que semblent se livrer certains conducteurs, tant dans l’ascension que dans la descente du Point du Jour.

Pourtant, que les lecteurs aient la générosité de nous croire, lorsque nous affirmons ne pas avoir souhaité une telle carence, juste pour le fun, histoire de nous fendre d'un pareil article.

Loin s'en faut, mais personne ne pourra contester que ce ne soient en tout cas pas de mauvaises conditions climatiques qui puissent expliquer ce qui précède.

Mais pour patienter encore quelque peu, pouvons-nous d'ores et déjà positiver en nous reportant ailleurs, pour nous enquérir de l'état d'avancement de cet autre dossier de sécurisation routière, celle de la traversée de BOUSVAL et de l’Avenue des Combattants ?

Tiens oui, à propos...

commentaires

Jamais de miracle...

Publié le 28 Août 2015 par dominique VANESPEN dans GENERALITES

Sous une croissante atmosphère de rentrée...

Au risque de céder à de tristes banalités, nous devons bien constater que nous avons quasiment atteint le mauvais côté des « grandes vacances ».

Quoi dès lors de plus naturel que de relancer notre croisade pour tenter d’améliorer la sécurité routière et la tranquillité publique - deux composantes indissociables - dans notre village de BOUSVAL ?

D’autant que nous nous apercevons n’avoir plus effectué la moindre publication depuis la mi-mai de cette année !

Cela voudrait-il dire que les "choses" ont favorablement évolué ?

Que des améliorations sensibles se sont dessinées dans les faits, sur le terrain, ou à tout le moins ont été esquissées dans des engagements clairs, précis et inébranlables de la part des autorités compétentes en la matière, communale et régionale ?

Nous prendrons le temps de faire le point sur la question, avant d’entamer de nouvelles séries d’articles, dont des morceaux de choix seront évidemment l’Avenue des Combattants et la Rue Point du Jour, toute autre suggestion étant aussi digne d'intérêt.

Ce, toujours en espérant bien entendu tant votre attention assidue que toute manifestation de soutien et/ou d’active bonne volonté.

Croyez-bien qu’elles seront les bienvenues.

Qu’on se le dise...

commentaires