Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce blog est destiné à servir de support à des actions et des échanges relatifs à l'insécurité routière et aux nuisances sonores liées au trafic dans l'entité du village de BOUSVAL (BRABANT WALLON)

Bousval : sa plage, ses hotels, son casino...

Publié le 2 Novembre 2014 par dominique VANESPEN dans GENERALITES

Un peu de détente avant d'entamer la suite...

Nous vivons décidément une bien belle époque...

Avec les technologies actuelles, on pourrait se demander s'il restera bientôt quelque chose à inventer.

Lors de la création de ce blog dont le thème est, pour ceux qui ne l'auraient pas encore remarqué, la sécurité routière dans le village de BOUSVAL, le choix s'imposait d'un nom, sinon accrocheur, du moins qui soit un peu hors du commun ou - disons - original.

Qui suscite la curiosité.

Celui qui fut adopté me vint immédiatement à l'esprit, pour des raisons qui ont été expliquées dans un précédent article et sur lesquelles je ne reviendrai donc pas.

Toutefois, j'avais quelques scrupules au départ, et me sentis même obligé de vérifier si ce genre de titre avait déjà été utilisé, autrement dit s'il existait quelque part d'autres personnes aussi insolites/ imaginatives/ tordues/ déjantées (biffez la mention inutile) que moi...

Quelle n'allait pas être ma surprise de tomber immédiatement sur des sites Internet qui, l'un vous offrait la météo de la plage de BOUSVAL, l'autre se faisait fort de vous y trouver des hôtels.

Pour peu pourra-t-on bientôt vous y dénicher un casino...

Ou même une vigne !

Oups, pardon, ça c'est fait.

Peut-être était-ce un présage, mais le jour de la création de ce blog, il faisait précisément :

"très mauvais pour aller à la plage à BOUSVAL"...

Bousval : sa plage, ses hotels, son casino...
commentaires

Le Rouge et le Noir. Chronique du XXIème siècle...

Publié le 2 Novembre 2014 par dominique VANESPEN dans RUE POINT DU JOUR (histoire d'une inaction obstinée)

Le Rouge et le Noir. Chronique du XXIème siècle...

Tous les modèles et toutes les couleurs...

Après cette sportive rutilante et écarlate, que nous avons pu immortaliser dans ses œuvres en fin d'après-midi de jeudi dernier, les prises de vue se firent de plus en plus difficiles, "heure d'hiver" oblige.

Dès avant 18 heures, les vidéos étaient très vite devenues quasiment impossibles à réaliser.

Pour peu toutefois que vous ne me croyiez pas sur parole, auquel cas il vous suffirait d'interroger quelques-un(e)s de mes voisin(ne)s, la rue Point du Jour se caractérise aussi par de bruyants passages nocturnes, de voitures ou autres véhicules indéterminés dont la vitesse est tellement impressionnante que certain(e)s habitant(e)s du quartier se plaignent d'en être régulièrement réveillé(e)s, tant en semaine que durant le week-end.

A défaut de pouvoir présenter de telles séquences, pour des raisons techniques, nous nous bornerons à vous livrer ici un extrait réalisé à peine quelques dizaines de minutes après la Ferrari, qui montre deux autres voitures dont la seconde tient manifestement "la corde".

Est-il besoin de rappeler que le Code de la Route stipule qu'en cas d'absence de trottoir, ce qui est le cas en ce qui nous concerne, les piétons doivent circuler "du côté gauche dans le sens de leur marche" ?

Il ne faut pas beaucoup d'imagination pour entrevoir ce qui, dans l'obscurité quasi totale, pourrait se produire.

Mais sans doute suis-je trop alarmiste...

Ce genre de choses n'arrivent jamais !

Rue du Point du Jour BOUSVAL jeudi 30 octobre 2014

commentaires

La photo du (Point du) Jour...

Publié le 2 Novembre 2014 par dominique VANESPEN dans L'IMAGE DU JOUR (combien leur en faudra-t-il ?)

Mais depuis QUAND roule-t-on à GAUCHE en BELGIQUE ?

N° 26

La photo du (Point du) Jour...
commentaires

A l'Ouest, rien de nouveau (1) !

Publié le 1 Novembre 2014 par dominique VANESPEN dans AVENUE DES COMBATTANTS (du fond du court)

A l'Ouest, rien de nouveau (1) !

A l'Ouest du village, s'entend...

Car c'est bien de cette direction qu'aurait pu poindre le jour d'un véritable changement en profondeur dans la sécurité routière de BOUSVAL.

Avec un titre aussi prometteur que celui de ce "PLAN COMMUNAL DE MOBILITE", tel qu'il est actuellement présenté et soumis à enquête publique par la COMMUNE DE GENAPPE, tous les espoirs semblaient permis et je dois même franchement avouer que ma toute première impression avait été le mélange d'une agréable surprise teintée d'une excitation à la limite de l'incrédulité.

Ne cachons pas que mon attention s'était dès le départ tout naturellement portée sur la "FICHE N°13" intitulée "Traversée de BOUSVAL", l'annonce étant d'autant plus alléchante qu'elle s'inscrivait dans ce qui était présenté comme un "PLAN D ACTION" constitué d'une mise en contexte, de la fixation d'objectifs et de propositions assorties d'un schéma dont les couleurs vives laissaient déjà présager les emballages cadeaux d'une fin d'année qui approche maintenant à grands pas.

Enfin...

ENFIN !

Après des décennies d'attente - du moins si l'on s'en réfère aux multiples sollicitations émises par l'association "Les Amis de Bousval" dans ses mémorandums transmis aux candidats à l'occasion de toutes les élections communales qui se sont succédées sur cette même période -, la perspective était soudain devenue tangible, d'une amélioration dramatique de la sécurité physique des habitants de notre village et de tous ceux qui le fréquentent pour une raison ou une autre, ainsi que d'une restauration à la hausse de la qualité de vie dans son ensemble par la réduction proportionnelle de toutes les nuisances sonores liées au trafic routier.

Une première lecture rapide m'avait alors conforté dans cette conviction.

Déjà, le simple fait de l'existence d'un tel "plan d'action" pour l'Avenue des Combattants était un heureux présage en soi, surtout qu'il venait immédiatement après celui qui était consacré au carrefour des "Quatre bras" dont le moins que l'on puisse dire est qu'il constitue une problématique très délicate.

Ensuite, l'examen de la "situation existante" semblait bien graver dans le marbre le régime actuel des vitesses maximales autorisées, ce sur toute la longueur de la traversée du village.

Pourtant, au fur et à mesure que mon attention se focalisait sur le contenu précis des "propositions d'action", j'avais commencé à sérieusement déchanter.

A part le "radar préventif existant" (sic) et le feu tricolore au centre qui ne l'est pas moins ("existant", pour ceux qui auraient du mal à suivre mon style alambiqué, dont je suis parfaitement conscient et m'excuse bien volontiers), quelles étaient donc ces nouvelles mesures structurelles, spectaculaires et audacieuses, qui étaient destinées - et de nature - à sécuriser efficacement et définitivement la voirie principale de BOUSVAL ?

J'avais beau regarder attentivement, je n'en voyais pas !

"Et les deux plateaux surélevés devant les écoles du village ?", me direz-vous très justement.

Certes, exact, pardonnez-moi.

Mais je ne peux pour ma part considérer comme innovants deux aménagements routiers dont tout le monde s'accordera pour penser qu'ils sont déjà très largement répandus dans nos régions, et qu'ils auraient donc pu et dû être réalisés sur le terrain et rendus opérationnels depuis de très nombreuses années !

A cet égard, je vous renvoie à l'article publié dans le Bousvalien en... décembre 2005 et que je vous ai reproduit sur ce site dans la même rubrique.

En dehors de ces aménagements de deux "points chauds" qui semblaient l'évidence et la loi du bon sens le plus élémentaire, voire une conclusion à laquelle les enfants des écoles auraient abouti par eux-mêmes, quoi d'autre de particulièrement novateur nous réservait donc ce flambant "PLAN COMMUNAL DE MOBILITE" pour l'Avenue des Combattants ?

(à suivre)

commentaires

Un projet de crèche communale au Point du Jour...

Publié le 1 Novembre 2014 par dominique VANESPEN dans RUE POINT DU JOUR (histoire d'une inaction obstinée)

Un projet de crèche communale au Point du Jour...

Petit préalable utile et même indispensable...

Ainsi qu'il a été annoncé dès le départ sur ce site, nulle intention pour ma part de polémiquer.

La perspective d'une nouvelle crèche moderne, fonctionnelle et accueillante, qui répondrait aux importants besoins actuels en la matière, tout en étant construite selon les dernières normes de "basse énergie" et qui serait dotée d'un jardin et de tous les aménagements destinés à optimaliser une telle activité, je serais le dernier à la contester.

Pour preuve, et afin que les choses soient bien claires pour tout le monde, je précise que mon fils, maintenant âgé de 20 ans et deux semaines, fut le tout premier enfant à avoir été inscrit pour entrer à la crèche communale de BOUSVAL lors de son ouverture !

En outre, pour tout qui en douterait encore, j'ajouterai que lorsque la télévision locale TVCom Brabant Wallon effectua à l'époque un reportage consacré à cette inauguration, c'était précisément lui - celui que j'appelle souvent mon "fils unique préféré" - qui fut longuement suivi par la caméra lorsqu'il découvrait en direct les tout nouveaux locaux dans lesquels il allait passer le plus clair de son temps durant les mois qui allaient suivre.

Enfin, qu'il soit aussi bien entendu que la perspective d'un voisinage aussi sympathique que l'établissement destiné à l'accueil convivial de bambins âgés de 0 à 3 ans n'a rigoureusement rien pour nous déplaire, car il serait difficile de citer un quelconque trouble de voisinage qui pourrait être engendré dans tout quartier qui viendrait à être concerné.

Mais...

Car il y a un "mais".

Lorsque les autorités communales annoncent qu'elles ont présenté la candidature de la ville de GENAPPE auprès de la REGION WALLONNE et de l'ONE pour obtenir des subsides en vue de la construction d'une crèche destinée à accueillir 42 enfants en bas âge, ce afin de répondre aux dramatiques besoins en la matière, elles proposent pour ce faire une implantation située sur un terrain dont elle est propriétaire, juste à côté du cimetière de BOUSVAL.

Comprendre : en haut de la rue Point du Jour.

Pour vous aider à mieux situer : à quelques secondes au-dessus de cette Ferrari !

Est-il besoin de souligner - nous vous renvoyons à la presse très récente - que les nettes réserves exprimées par certains conseillers communaux de l'opposition, tant quant au choix même de cet emplacement que sur base de l'insécurité constante des lieux due à la vitesse des véhicules, ont été rapidement balayées par une ixième promesse du Bourgmestre de réaliser des aménagements pour cette voirie.

Dont acte...

Rue du Point du Jour BOUSVAL (vers 17H00) jeudi 30 octobre 2014

Rue du Point du Jour BOUSVAL (vers 17H00) jeudi 30 octobre 2014

Rue du Point du Jour BOUSVAL (vers 17H00) jeudi 30 octobre 2014

Rue du Point du Jour BOUSVAL (vers 17H00) jeudi 30 octobre 2014

Rue du Point du Jour BOUSVAL  (vers 17H00) jeudi 30 octobre 2014

Rue du Point du Jour BOUSVAL (vers 17H00) jeudi 30 octobre 2014

commentaires

La photo du (Point du) Jour...

Publié le 1 Novembre 2014 par dominique VANESPEN dans L'IMAGE DU JOUR (combien leur en faudra-t-il ?)

Mais depuis QUAND roule-t-on à GAUCHE en BELGIQUE ?

N° 25

La photo du (Point du) Jour...
commentaires

La photo du (Point du) Jour...

Publié le 31 Octobre 2014 par dominique VANESPEN dans L'IMAGE DU JOUR (combien leur en faudra-t-il ?)

Mais depuis QUAND roule-t-on à GAUCHE en BELGIQUE ?

N° 24

La photo du (Point du) Jour...
commentaires

Sans doute des habitués...

Publié le 31 Octobre 2014 par dominique VANESPEN dans RUE POINT DU JOUR (histoire d'une inaction obstinée)

De la conduite à gauche...

Intrigué par cet aspect particulier du problème, à la vue de nos multiples documents "anonymisés", un haut représentant des forces de Police de la Zone NIVELLE-GENAPPE nous a récemment avoué ne pas comprendre pourquoi tous ces conducteurs empruntent systématiquement la bande de circulation inverse dans la montée du Point du Jour.

En ce qui nous concerne, nous avons déjà avancé sur ce site notre opinion sur le sujet, issue d'une observation (fort intermittente, faut-il bien le souligner) qui remonte déjà à de nombreuses années.

Si besoin était, nous vous présentons ci-dessous deux clichés récents qui attestent de ce que, si certains conducteurs reproduisent régulièrement le même comportement, cela n'est en rien lié à une quelconque présence d'un obstacle (véhicule en stationnement sur la chaussée par exemple) qu'il y aurait légitimement lieu d'éviter en se déportant sur l'autre côté de celle-ci.

Il faudra donc bien chercher autre chose...

Rue du Point du Jour BOUSVAL mardi 16 septembre 2014

Rue du Point du Jour BOUSVAL mardi 16 septembre 2014

Rue du Point du Jour BOUSVAL lundi 8 septembre 2014

Rue du Point du Jour BOUSVAL lundi 8 septembre 2014

commentaires

Un peu d'archéologie (3)...

Publié le 30 Octobre 2014 par dominique VANESPEN dans RUE POINT DU JOUR (histoire d'une inaction obstinée)

Mais d’abord un petit aveu, puisque nous sommes entre nous…

Lors de l’élaboration de nos futures démarches auprès de la COMMUNE DE GENAPPE, en ce qui concerne les questions de sécurité routière dans le village de BOUSVAL, Gérard DUNEMANN et moi-même avions quasiment tout faux dès le départ.

Ou disons plutôt que nous avions gravement péché, tant par naïveté que par excès d’optimisme.

Notre raisonnement de l’époque, dans la première moitié de l’année 2007, paraissait pourtant sur le papier hautement crédible.

Dans le cadre des activités des « Amis de BOUSVAL », si nous voulions entamer un dialogue constructif avec les autorités locales sur les sujets qui nous préoccupaient, tout en visant en réalité des contacts sur le long terme, il nous fallait amorcer cette discussion en ciblant notre démarche sur un objectif initial qui ne fut pas trop ambitieux.

Sachant que la question de l’Avenue des Combattants était un « plat de résistance » (ce dernier mot n’étant pas choisi par hasard, loin s’en faut !) auquel il ne fallait pas s’attaquer à la légère, nous avions opté pour une approche plus pragmatique, avec des résultats escomptés qui étaient certes beaucoup plus modestes, mais apparemment à portée de la main.

Tout naturellement notre action s’était-elle donc d'abord cristallisée sur la problématique routière de la rue du « Point du Jour ».

Parmi les raisons de ce choix se trouvaient principalement le fait que l’un des deux mousquetaires précités résidait à proximité immédiate de ce « point chaud » situé en plein centre du village, ayant dès lors non seulement un intérêt personnel assumé, mais aussi une expérience de première main - comprendre un vécu - sur la question.

Une autre voulait que la particularité de cette voirie relève d’une compétence purement communale, par opposition à l'Avenue des Combattants.

A défaut de toute autre autorité susceptible d’être sollicitée - voire (surtout !) envers laquelle la demande pourrait être aisément renvoyée sans autre forme de procès - nous pouvions espérer une réaction rapide de la part des futurs interlocuteurs, nos mandataires publics, qui se traduirait sur le terrain par des avancements concrets.

Qui ne l’auraient pas moins été.

Rapides...

Pour amorcer la pompe de notre ambitieuse démarche citoyenne, prélude espéré à un dialogue régulier et continu, nous leur avions donc adressé les documents suivants :

Comité de Circulation de GENAPPE du 14 septembre 2007

Objet : rue « Point du Jour » et « rue Haute » à BOUSVAL

Madame, Monsieur,

Nous avons le plaisir de vous faire parvenir, en annexe de la présente, le dossier que nous avons constitué dans le cadre de la problématique de circulation que nous souhaitons vous soumettre lors de la rencontre reprise sous rubrique.

Nous vous prions de trouver dès lors ci-joint :

- un exemplaire du document du travail remis à Monsieur le Bourgmestre COURONNE lors de l’entrevue qu’il nous a accordée en date du 14 août dernier ;

- un dossier photographique composé d’extraits « choisis » parmi différentes situations critiques filmées sur place ;

- un CD Rom reprenant une sélection de quelques séquences vidéos caractéristiques, réparties en cinq thèmes génériques, à savoir :

a. « dépassement carrefour »

b. « vitesse Point Jour montée + conduite à gauche »

c. « vitesse Point Jour descente »

d. « forte densité de circulation »

e. « présence d’usagers faibles »

- une notice explicative sur les conditions et les objectifs des prises de vues effectuées, dont question ci-dessus ;

- une note des suggestions complémentaires que nous souhaitons pouvoir vous soumettre en marge du document de base ;

Nous vous serions vivement reconnaissants de prendre connaissance de ces documents, dans toute la mesure de vos possibilités, avant la réunion de ce vendredi 14 septembre, de manière à optimaliser celle-ci.

Nous vous en remercions vivement d’avance !

Nous vous prions de croire, Madame, Monsieur, en l’expression de nos sentiments les meilleurs.

(à suivre)

Document de travail remis en vue de la Commission de Circulation du 14 septembre 2007

Photo support du 17 août 2007 pour le document de travail

Photo support du 17 août 2007 pour le document de travail

Vidéo support du document de travail : rue Point du Jour BOUSVAL 17 août 2007

commentaires

La photo du (Point du) Jour...

Publié le 30 Octobre 2014 par dominique VANESPEN dans L'IMAGE DU JOUR (combien leur en faudra-t-il ?)

Mais depuis QUAND roule-t-on à GAUCHE en BELGIQUE ?

N° 23

La photo du (Point du) Jour...
commentaires
<< < 10 20 21 22 23 24 25 > >>