Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce blog est destiné à servir de support à des actions et des échanges relatifs à l'insécurité routière et aux nuisances sonores liées au trafic dans l'entité du village de BOUSVAL (BRABANT WALLON)

Enfin du nouveau pour la RN237...

Publié le 11 Octobre 2015 par dominique VANESPEN dans AVENUE DES COMBATTANTS (du fond du court)

Journal de GENAPPE,avril 2007, p. 8

Journal de GENAPPE,avril 2007, p. 8

Aucune erreur...

Pour celles et ceux qui auraient remarqué la mauvaise adéquation de l'extrait repris ci-dessus, reconnaissons que son usage n'est destiné qu'à illustrer les relations peu empruntes d'une collaboration effrénée qu'entretiennent semble-t-il de longue date la VILLE DE GENAPPE et la RÉGION WALLONNE, du moins en ce qui concerne les aménagements de voiries relatifs au village de BOUSVAL.

Le choix est discutable, s'agissant plutôt de la RN237a, autrement dit de cette chaussée située à hauteur de Noirhat et qui relie l'avenue des Combattants aux accès de la RN25.

Qu'il soit d'ailleurs dit en passant que cette voirie était anciennement non dénuée de charme, dont les vénérables pavés sont désormais recouverts d'un sombre macadam qui incite à la vitesse, et est tellement lisse qu'il aura fallu par prudence installer des garde-fous auxquels on n'avait jamais jugé utile de recourir auparavant !

Mais si nous n'avons pas résisté à l'envie d'user de cette vieille publication extraite d'un Journal officiel de la Commune qui remonte au mois d’avril 2007, ce sera donc pour nuancer nos précédents propos faisant référence à l'intitulé même de notre série d'articles "du fond du court".

Rappelons, pour peu que cela n'ait jamais été précisé, que l'expression était issue de cette propension qu'avaient à nos yeux nos autorités communales à justifier l'absence de toute amélioration de la sécurité dans la traversée de BOUSVAL en... renvoyant systématiquement la balle à la RÉGION WALLONNE.

Cette fois, nous nous abstiendrons toutefois de tout autre commentaire, en vous annonçant simplement cette récente et bonne nouvelle selon laquelle l'Avenue des Combattants fera très prochainement l'objet d'une rencontre entre les principales parties intéressées, une réunion à laquelle plusieurs représentants du village, connus pour être actifs dans cette matière, ont également été conviés.

Bien entendu, nous ne manquerons pas de vous faire rapidement part des résultats.

Par le menu même...

(à suivre)

Invitation à la réunion du 14 octobre 2015 entre la VILLE DE GENAPPE et la REGION WALLONNE

Invitation à la réunion du 14 octobre 2015 entre la VILLE DE GENAPPE et la REGION WALLONNE

commentaires

Out, pour quelques jours...

Publié le 10 Octobre 2015 par dominique VANESPEN dans AUTRES

Suite au changement de saison, sans nul doute...

Bien que ce ne soit pas l'envie qui nous en ait manqué, un gros refroidissement aura eu raison de notre programme, de sorte que les publications s'en sont retrouvées totalement à l'arrêt.

Dès que nous aurons recouvré nos moyens, nous reprendrons le cours normal de nos articles.

Comprendre : avant la fin de ce week-end...

commentaires

Crèche au Point du Jour : un projet irresponsable (5) !

Publié le 4 Octobre 2015 par dominique VANESPEN dans GENERALITES

Château "Delhaize", ferme de la Baillerie et Chapelle du Try Au Chêne, BOUSVAL. Photo D VANESPEN

Château "Delhaize", ferme de la Baillerie et Chapelle du Try Au Chêne, BOUSVAL. Photo D VANESPEN

Été comme hiver...

Ainsi que nous l'avons suggéré, une hypothétique crèche située au sommet de la rue Point du Jour ne serait accessible sur une base quotidienne qu'au moyen d'une voiture, cette situation excluant pratiquement toute personne ou famille tributaire des transports en commun, qu'elle réside à BOUSVAL même, ou a fortiori dans tout autre village appartenant à l'entité de GENAPPE.

Mais là n'est pas la seule critique majeure qu'elle suscite.

Car pour en terminer avec les critères d'appréciation de la qualité de l'offre d'accueil de la Petite Enfance, tels que définis par l'ONE, les autres postes du projet ne sont pas plus engageants.

Est-il proche de passages fréquentés tels qu’une école, un zoning, une autoroute, une gare, un hôpital ?

D'une autoroute ?

NON.

Techniquelemnt, ce n'est pas une autoroute.

Mais comme nous l'avons déjà exposé, constituée d'une voie rapide à quatre bandes de circulation, la RN25 en présente toutes les nuisances, que les enfants auraient à subir sans que leurs parents ne retirent par ailleurs le moindre avantage d'une telle proximité en termes d'accessibilité, puisqu'il n'a jamais été question d'aucune entrée ou sortie qui viendrait à y être pratiquée dans un quelconque avenir.

A ce propos, en guise de conclusion toute provisoire, et sans revenir à ce que nous avons déjà développé auparavant sur base d'études d'incidence aussi officielles que pertinentes, nous ne pouvons nous empêcher de relever cette savoureuse remarque qui clôt la rubrique "Environnement (L'emplacement choisi est-il intéressant ?)" dans la brochure de l'ONE, et que nous vous livrons in extenso :

"N’hésitez pas à demander un examen de la qualité environnementale de votre endroit (qualité de l’air, nuisance sonore...). Précisons que cette démarche représente un coût".

Sic.

D'où cette question qui ne manque pas de surgir dans notre esprit.

Les autorités communales de GENAPPE se sont-elles un tant soit peu inquiétées de la pertinence même du choix qu'elles avaient posé pour l'implantation de leur crèche, telle qu'elle devrait selon elles pouvoir quotidiennement accueillir en toute sécurité les bébés et enfants de moins de trois ans de leurs administrés ?

A en juger aux réponses évasives et désinvoltes fournies par Monsieur le Bourgmestre lors de la séance d'informations sur le nouveau Schéma de Structure, rien n'est moins sûr.

De sorte qu'il lui reviendrait maintenant d'en apporter aux citoyens la preuve circonstanciée...

(à suivre)

commentaires

Bousval-Plage : un an déjà...

Publié le 3 Octobre 2015 par dominique VANESPEN dans GENERALITES

Cliché pris à l'occasion de l'anniversaire d'une personne qui m'est chère. Photo D. VANESPEN

Cliché pris à l'occasion de l'anniversaire d'une personne qui m'est chère. Photo D. VANESPEN

Non, non, pas d'erreur...

A ceux (celles) qui remarqueraient judicieusement que la publication de notre premier article eut lieu deux jours plus tard, nous préciserons que la création de ce site l'année dernière remonte techniquement à la présente date du début octobre, de sorte que nous sommes donc bien en droit d'en fêter aujourd'hui le premier anniversaire.

Nulle gêne à avoir pour ce détail d'ailleurs, au même titre que tout le monde ou presque sait que le Lion de WATERLOO est situé - administrativement parlant - sur la commune de BRAINE L'ALLEUD.

Loin de nous en tout cas d'imaginer à l'époque que les péripéties engendrées par cette longue lutte pour la sécurité routière et contre les nuisances en tous genres dans notre village de BOUSVAL devaient nous amener à rédiger pas moins de 173 articles à ce jour, illustrés par (sans doute) plus d'une centaine de photos ou vidéos sur les mêmes thèmes.

Contrairement toutefois à ce que nous avons annoncé hier en guise de plaisanterie sur un réseau social bien connu, et n'en déplaise sans doute à certains, pas question pour nous d'abandonner ni même de ralentir le rythme, d'autant que quelques résultats non négligeables sont sur le point d'être engrangés.

Quelques nouvelles sont à attendre, dont nous ne manquerons pas de faire bientôt état.

Encore et toujours :

A suivre !

Visite du "Château Delhaize", 4 mai 2008 Photo D. VANESPEN

Visite du "Château Delhaize", 4 mai 2008 Photo D. VANESPEN

commentaires

Crèche au Point du Jour : un projet irresponsable (4) !

Publié le 30 Septembre 2015 par dominique VANESPEN dans RUE POINT DU JOUR (histoire d'une inaction obstinée)

Jardin du Docteur PEETERS, BOUSVAL Photo D VANESPEN

Jardin du Docteur PEETERS, BOUSVAL Photo D VANESPEN

Les souhaits et recommandations de l'ONE, disions-nous...

Y-a-t-il des possibilités de parking ?

NON.

Non plus.

De sorte qu'elles devraient être créées de toutes pièces à l'occasion de la finalisation du projet, sachant que cela représentera un coût (très relatif, certes !) d'aménagement et qu'il serait de toute façon nécessaire de "pacifier" une bonne fois pour toutes la circulation sur la rue Point du Jour;

Particulièrement à cet endroit précis, et nonobstant ce qui pourrait finir par être réalisé dans la montée après dix ans de tergiversations lamentables.

Mais sans oublier par ailleurs que de telles places de stationnement sont déjà offertes en abondance, depuis toujours, sur la place de la Gare, largement suffisantes en temps normal pour desservir, même en heures de pointe, tous les besoins liés non seulement au fonctionnement de la crèche actuelle, mais également des établissements scolaires, sans oublier ceux inhérents à la salle omnisports.

Vos locaux se situent-ils à proximité des transports en commun ?

NON.

Que nenni !

Là devons-nous d'ailleurs aborder une problématique qui dépasse de loin le simple aspect pratique de l’accessibilité matérielle du public à cette future crèche de BOUSVAL.

Toutefois, nous n'envisagerons même pas ici la question de la circulation supplémentaire qui serait engendrée dans la Rue Point du Jour, dont on sait qu'elle est déjà bien chargée (plus de 1000 véhicules par jour), de par sa situation intermédiaire entre le centre et les quartiers situés sur les hauteurs du village.

Un aspect que - comptez-y - nous aborderons bientôt dans notre autre série d'articles.

Non

Nous parlons du simple fait de sa situation en haut de la crête, à côté du cimetière, presque vis-à-vis et à la même altitude que la chapelle du Try au Chêne qui surplombe l'autre versant de la vallée de la Dyle.

A l'évidence, et sans contestation possible, la seule possibilité matérielle et crédible d'accès quotidiens à une future "crèche du Point du Jour" serait pour tout parent l'usage obligatoire d'une voiture.

Ce pour la simple et bonne raison qu'il n'existe aucune desserte publique de la rue, et que les seuls transports en commun dans le village de BOUSVAL sont constitués de la ligne de bus OTTIGNIES-NIVELLES, dont un arrêt est tout logiquement situé à hauteur de l'école communale.

Peut-on imaginer un seul instant qu'une mère de famille*, ne disposant pas de son propre véhicule, puisse tous les matins affronter avec son enfant en très bas âge un tel dénivelé, celui qui existe entre l'Avenue des Combattants et le terrain situé au-delà du cimetière ?

Soyons encore une fois très concrets.

Soit, en remontant vers le feu rouge, pour passer devant l'église avant de s'enfiler toute la longueur de la rue Point du Jour, dont on peut tout de même rappeler qu'un banc est placé à mi-hauteur pour permettre à tout qui en éprouverait le besoin, au cours de cette ascension, de... se reposer quelques instants.

Soit, en tentant courageusement l'escalade par le chemin le plus court, ce sentier escarpé dont le moins que l'on puisse dire qu'il est une épreuve sportive à lui tout seul, supposé être purement piétonnier, mais qui est de plus en plus raviné et encaissé à force de servir de défouloir dominical à des associations de cyclistes ?

* ou un père, ne soyons pas sexiste

Crèche au Point du Jour : un projet irresponsable (4) !
Crèche au Point du Jour : un projet irresponsable (4) !

De facto, la configuration des lieux imposerait donc l'usage indispensable d'une voiture, dont ne sont pas nécessairement pourvus tous les habitants du village de BOUSVAL.

Ni les autres d'ailleurs, pour peu que nous puissions encore rappeler que cette offre de places d'accueil de la petite enfance est pourtant supposée s'adresser en réalité à tous les citoyen(ne)s de l'entité de GENAPPE !

De facto donc, au risque de nous répéter, le projet de crèche au Point du Jour ne répond en aucune manière à un des préalables les plus fondamentaux en cette matière.

Etre ouverte à tous, ou au plus grand nombre, sans restrictions de capacité financière ou d’appartenance à un groupe social plus aisé qu'un autre.

(à suivre)

commentaires

Crèche au Point du Jour : un projet irresponsable (3) !

Publié le 29 Septembre 2015 par dominique VANESPEN dans RUE POINT DU JOUR (histoire d'une inaction obstinée)

Chapelle du Try au Chêne, BOUSVAL, 22 juin 2005 Photo D VANESPEN

Chapelle du Try au Chêne, BOUSVAL, 22 juin 2005 Photo D VANESPEN

Trêve de chiffres...

Parlons maintenant plutôt de simple bon sens.

Voire même de ce qui devrait relèver de la logique la plus élémentaire.

Celle dont semblent parfois manquer certains mandataires politiques, de toutes tendances et à quelque niveau que ce soit d'ailleurs, ce qui a pour effet d'interpeller le citoyen lambda en lui faisant craindre des motivations souterraines ou agendas cachés pouvant relever d'une toute autre nature.

En théorie, tout projet subventionné de création d’une nouvelle crèche suppose que l’on remplisse un certain nombre de conditions générales, que l’on rencontre des critères précis, que l’on se conforme à une panoplie de formalités et d'étapes dans une procédure contraignante.

Ne crée pas une crèche qui veut, ni n’importe comment !

Avant même de parler de subventions éventuelles, ces obligations théoriquement * incontournables s’appliquent d’une manière générale, à tout candidat qu’il soit privé ou public.

Les grandes lignes en sont développées dans une brochure intitulée "6 clés pour ouvrir son milieu d'accueil", spécialement consacrée à la question par l'ONE, un organisme que tout le monde connait mais que, par facilité et pour rappel, nous laisserons se définir lui-même.

ONE p. 10

ONE p. 10

Mais pour en venir au fait, ce qui nous intéresse au plus haut point dans cette brochure (reproduite intégralement en fin d'article) est la page consacrée aux préliminaires d'un projet de crèche que sont les études de faisabilité, tant dans ses aspects humains que techniques, parmi lesquels figure à une place significative la question de l'environnement.

ONE p. 37

ONE p. 37

Sous le titre « Environnement : « L’emplacement choisi pour installer mon milieu d’accueil est-il intéressant ? », nous apprenons avec intérêt que la localisation d'un milieu d'accueil est un élément essentiel (sic) qui contribue à la réussite du projet.

Et de poursuivre :

Est-il proche de passages fréquentés tels qu’une école, un zoning, une autoroute, une gare, un hôpital ?

D'une école ?

NON.

Enfin...

A vol d'oiseau, si !

Et ce n'est pas le moindre des paradoxes, que de supprimer une crèche existante - de 16 places, pour mémoire également - et idéalement située dans le complexe scolaire communal, accolée aux "maternelles" et "primaires", pour aller en percher une autre sur les hauteurs, totalement isolée celle-là, à une distance et selon un dénivelé tels que se rendre de l'une (école, quelle qu'elle soit) à l'autre (crèche au Point du Jour) relèverait pour les enfants d'une expédition digne d'une excursion de fin d'année, avec le risque d'en perdre l'un ou l'autre en cours de route.

On exagère à peine !

Pas question donc, de parler d'intégration dans un dispositif d'épanouissement plus large, à l'instar de cet exemple décrit dans la brochure de l'ONE comme profitant d'un environnement dont la force est précisément la présence "d'associations locales actives en lien avec la petite enfance (ludothèque, bibliothèque, psychomotricité...)", propice "à la mise en place de partenariats permettant de bénéficier d'activités complémentaires à destination des enfants".

Au Point du Jour, rien de tout cela, quoique...

La visite guidée du cimetière peut-être ?

Mais à l'évidence, nous dérapons.

Toutefois, l'examen des autres souhaits émis par l'ONE ne sera guère plus réjouissant.

Affligeant même...

(à suivre)

* nous tenterons de voir ce qu'il en est (ou plutôt ce qu'il en fut dans notre cas)

commentaires

Crèche au Point du Jour : un projet irresponsable (2) !

Publié le 28 Septembre 2015 par dominique VANESPEN dans RUE POINT DU JOUR (histoire d'une inaction obstinée)

Jardin du Docteur PEETERS, BOUSVAL, photo D VANESPEN

Jardin du Docteur PEETERS, BOUSVAL, photo D VANESPEN

Encore quelques chiffres...

Car autant le dire tout de suite, le sujet du projet communal d'une nouvelle maison d'accueil de la petite enfance, à construire dans un proche avenir au Point du Jour à BOUSVAL, n'a pas fini de susciter notre profond étonnement.

Et les nombreuses incertitudes qui en découlent nous semblent nécessiter la poursuite de son examen approfondi.

Tenez.

Par exemple...

Trente-trois mille sept cent vingt !

Aussi surprenant qu'il puisse y paraître, c'est le volume de véhicules qui furent dénombrés sur la RN25 au cours d'une seule et même journée, lors d'un contrôle routier effectué voici quelques années déjà*, et dont on peut d'ailleurs légitimement supposer qu'il aura lui-même fortement crû depuis lors.

Provenant d'une source aussi officielle que la Direction de la Sécurité des Infrastructures routières du SPW (Service Public de Wallonie), cette statistique de fréquentation** n'est dès lors en rien contestable, de sorte que nous avons voulu la mettre à l'épreuve des récentes déclarations du Bourgmestre de GENAPPE, lors de la réunion de présentation du Schéma de Structure communal, selon lesquelles la RN237 dite "avenue des Combattants" ne présentait aucune différence majeure en termes de nuisances, sonores ou autres.

Quoi de plus naturel dans ce cas que de nous en référer à ces autres constatations éminemment officielles, celles des services de Police de la ZONE GENAPPE-NIVELLES, dont le Chef de Corps évaluait le comptage, plus récemment*** que celles ci-dessus, à une moyenne de 2.610 véhicules par jour ("1.305 dans chaque sens") sur la portion soumise au 50 km/heure.

Pour évaluer sommairement la proportion entre ces deux voiries, il apparaît donc que la route provinciale RN237 dans le centre de BOUSVAL ne représente que 7 à 8% de la RN25 en termes d'intensité de trafic, autant dire de pollutions en tous genres !

Enfin faut-il également préciser que si des perspectives existent, de voir à l’avenir la circulation fortement jugulée sur l'Avenue des Combattants, pour peu que les autorités communales et régionales fassent enfin conjointement ce que l'on espère d'elles, notamment en termes de dispositifs réducteurs de vitesse, rien n'est moins sûr en ce qui concerne la (quasi)autoroute qui traverse le village de part en part.

Forts de ces données purement objectives, dont les effets potentiels à court (bruit permanent) et à plus long terme (émanations nocives) ont été abordés précédemment, nous nous interrogeons donc, et même de plus en plus.

Quelle est la nature et - surtout - le contenu précis du dossier que les autorités communales de GENAPPE pourraient avoir officiellement introduit auprès de l'ONE ?

Ce, en vue de légitimer leur demande, notamment - non, d'abord - en ce qui concerne la question fondamentale du choix de l'implantation d'une activité pour le moins exigeante, selon de nombreux critères, qu'est l'accueil sécurisé et accessible (à tous les habitants de l'entité de GENAPPE) de la petite enfance ?

(à suivre !)

* en 2010, sur un tronçon proche du lieu d’implantation de la crèche, soit entre MONT-SAINT-GUIBERT et COURT-SAINT-ETIENNE

** voir document ci-joint

*** idem, en 2013

Recensement circulation 2010. Direction de la Sécurité des Infrastructures routières. Département de la Sécurité du Trafic et de la Télématique routière. Direction générale opérationnelle des Routes et des Bâtiments du SPW

Lettre du Chef de Corps relative aux contrôles radars dans la traversée de BOUSVAL.

commentaires

Crèche au Point du Jour : un projet irresponsable (1) !

Publié le 26 Septembre 2015 par dominique VANESPEN dans RUE POINT DU JOUR (histoire d'une inaction obstinée)

A proximité de la RN25...

Interpellé par plusieurs membres de l'assistance lors de la séance d'informations consacrée au projet de Schéma de Structure Communal (SSC), Monsieur le Bourgmestre de GENAPPE, Gérard COURONNE, a certifié avoir lui aussi lu l'article que nous avons rédigé sur la question des nuisances sonores et de la pollution de l'air telles qu'elles y ont été sommairement évoquées.

Puisqu'il a affirmé avec assurance que toutes nos considérations étaient sans fondement, et qu'elles ne "tenaient pas la route" (sic), nous vous proposons ci-dessous matière à réflexion.

S'agissant d'études récentes consacrées au sujet, tant en FRANCE qu'en BELGIQUE (BRUXELLES), ce par des organismes on ne peut plus officiels et sérieux, il est extrêmement curieux qu'aucune réserve ni question ne soient formulées par quiconque sur des matières aussi fondamentales que la santé future de nos bébés, enfants et petits-enfants, ce pour tous les habitants de l'entité de GENAPPE.

Il est paradoxal de constater que le choix d'un emplacement prétendument idyllique, dans une commune pourtant déclarée être la plus étendue du Brabant Wallon - et à vocation rurale -, les condamnera pour des générations entières à être soumis à un niveau sonore comparable à celui de notre capitale, dont 50% des habitants bénéficient en réalité d'une situation plus avantageuse (niveau de bruit inférieur à 60 - 65 dB).

Ce, compte tenu notamment des obligations en matière de ventilation de l'air vicié à l'intérieur et d'activités régulières en extérieur, et considérant que tout projet devrait intégrer un surcoût en matière d'isolation sonore, sans garantie aucune, même pour son fonctionnement interne.

Nous nous réservons le droit d'ajouter d'autres études à très bref délai.

Les (é)lecteurs(trices) apprécieront*...

Courrier des Maires. Assises nationales de la qualité de l'air, MINISTÈRE DE L ECOLOGIE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ENERGIE, Septembre 2010

Courrier des Maires. Assises nationales de la qualité de l'air, MINISTÈRE DE L ECOLOGIE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ENERGIE, Septembre 2010

Courrier des Maires. Assises nationales de la qualité de l'air, MINISTÈRE DE L ECOLOGIE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ENERGIE, Septembre 2010

Courrier des Maires. Assises nationales de la qualité de l'air, MINISTÈRE DE L ECOLOGIE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ENERGIE, Septembre 2010

Courrier des Maires. Assises nationales de la qualité de l'air, MINISTÈRE DE L ECOLOGIE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ENERGIE, Septembre 2010

Courrier des Maires. Assises nationales de la qualité de l'air, MINISTÈRE DE L ECOLOGIE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ENERGIE, Septembre 2010

Courrier des Maires. Assises nationales de la qualité de l'air, MINISTÈRE DE L ECOLOGIE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ENERGIE, Septembre 2010

Courrier des Maires. Assises nationales de la qualité de l'air, MINISTÈRE DE L ECOLOGIE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ENERGIE, Septembre 2010

Formation bâtiment durable, Le bruit et la Région de Bruxelles-Capitale, Bruxelles Environnement, IBGE, INSTITUT BRUXELLOIS POUR LA GESTION DE L'ENVIRONNEMENT, Plan Bruxelles 2008-2012

Formation bâtiment durable, Le bruit et la Région de Bruxelles-Capitale, Bruxelles Environnement, IBGE, INSTITUT BRUXELLOIS POUR LA GESTION DE L'ENVIRONNEMENT, Plan Bruxelles 2008-2012

Formation bâtiment durable, Le bruit et la Région de Bruxelles-Capitale, Bruxelles Environnement, IBGE, INSTITUT BRUXELLOIS POUR LA GESTION DE L'ENVIRONNEMENT, Plan Bruxelles 2008-2012

Formation bâtiment durable, Le bruit et la Région de Bruxelles-Capitale, Bruxelles Environnement, IBGE, INSTITUT BRUXELLOIS POUR LA GESTION DE L'ENVIRONNEMENT, Plan Bruxelles 2008-2012

Crèche au Point du Jour : un projet irresponsable (1) !
Formation bâtiment durable, Le bruit et la Région de Bruxelles-Capitale, Bruxelles Environnement, IBGE, INSTITUT BRUXELLOIS POUR LA GESTION DE L'ENVIRONNEMENT, Plan Bruxelles 2008-2012

Formation bâtiment durable, Le bruit et la Région de Bruxelles-Capitale, Bruxelles Environnement, IBGE, INSTITUT BRUXELLOIS POUR LA GESTION DE L'ENVIRONNEMENT, Plan Bruxelles 2008-2012

Dossier de presse, Amélioration de la qualité de l'environnement sonore, MINISTÈRE DE L’ÉCOLOGIE, DE L’ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER, Juillet 2010

Dossier de presse, Amélioration de la qualité de l'environnement sonore, MINISTÈRE DE L’ÉCOLOGIE, DE L’ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER, Juillet 2010

Dossier de presse, Amélioration de la qualité de l'environnement sonore, MINISTÈRE DE L’ÉCOLOGIE, DE L’ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER, Juillet 2010

Dossier de presse, Amélioration de la qualité de l'environnement sonore, MINISTÈRE DE L’ÉCOLOGIE, DE L’ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER, Juillet 2010

Dossier de presse, Amélioration de la qualité de l'environnement sonore, MINISTÈRE DE L’ÉCOLOGIE, DE L’ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER, Juillet 2010

Dossier de presse, Amélioration de la qualité de l'environnement sonore, MINISTÈRE DE L’ÉCOLOGIE, DE L’ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER, Juillet 2010

Dossier de presse, Amélioration de la qualité de l'environnement sonore, MINISTÈRE DE L’ÉCOLOGIE, DE L’ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER, Juillet 2010

Dossier de presse, Amélioration de la qualité de l'environnement sonore, MINISTÈRE DE L’ÉCOLOGIE, DE L’ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER, Juillet 2010

Les données de l'IBGE : "Le bruit à Bruxelles - Données de base pour le plan"  Exposition au bruit dans les crèches en Région de Bruxelles-Capitale" BRUXELLES ENVIRONNEMENT  -  DÉPARTEMENT BRUIT ET OBSERVATOIRE DES DONNÉES DE L’ENVIRONNEMENT, Octobre 2011

Les données de l'IBGE : "Le bruit à Bruxelles - Données de base pour le plan" Exposition au bruit dans les crèches en Région de Bruxelles-Capitale" BRUXELLES ENVIRONNEMENT - DÉPARTEMENT BRUIT ET OBSERVATOIRE DES DONNÉES DE L’ENVIRONNEMENT, Octobre 2011

Les données de l'IBGE : "Le bruit à Bruxelles - Données de base pour le plan"  Exposition au bruit dans les crèches en Région de Bruxelles-Capitale" BRUXELLES ENVIRONNEMENT  -  DÉPARTEMENT BRUIT ET OBSERVATOIRE DES DONNÉES DE L’ENVIRONNEMENT, Octobre 2011

Les données de l'IBGE : "Le bruit à Bruxelles - Données de base pour le plan" Exposition au bruit dans les crèches en Région de Bruxelles-Capitale" BRUXELLES ENVIRONNEMENT - DÉPARTEMENT BRUIT ET OBSERVATOIRE DES DONNÉES DE L’ENVIRONNEMENT, Octobre 2011

Les données de l'IBGE : "Le bruit à Bruxelles - Données de base pour le plan"  Exposition au bruit dans les crèches en Région de Bruxelles-Capitale" BRUXELLES ENVIRONNEMENT  -  DÉPARTEMENT BRUIT ET OBSERVATOIRE DES DONNÉES DE L’ENVIRONNEMENT, Octobre 2011

Les données de l'IBGE : "Le bruit à Bruxelles - Données de base pour le plan" Exposition au bruit dans les crèches en Région de Bruxelles-Capitale" BRUXELLES ENVIRONNEMENT - DÉPARTEMENT BRUIT ET OBSERVATOIRE DES DONNÉES DE L’ENVIRONNEMENT, Octobre 2011

Les données de l'IBGE : "Le bruit à Bruxelles - Données de base pour le plan"  Exposition au bruit dans les crèches en Région de Bruxelles-Capitale" BRUXELLES ENVIRONNEMENT  -  DÉPARTEMENT BRUIT ET OBSERVATOIRE DES DONNÉES DE L’ENVIRONNEMENT, Octobre 2011

Les données de l'IBGE : "Le bruit à Bruxelles - Données de base pour le plan" Exposition au bruit dans les crèches en Région de Bruxelles-Capitale" BRUXELLES ENVIRONNEMENT - DÉPARTEMENT BRUIT ET OBSERVATOIRE DES DONNÉES DE L’ENVIRONNEMENT, Octobre 2011

Les données de l'IBGE : "Le bruit à Bruxelles - Données de base pour le plan"  Exposition au bruit dans les crèches en Région de Bruxelles-Capitale" BRUXELLES ENVIRONNEMENT  -  DÉPARTEMENT BRUIT ET OBSERVATOIRE DES DONNÉES DE L’ENVIRONNEMENT, Octobre 2011

Les données de l'IBGE : "Le bruit à Bruxelles - Données de base pour le plan" Exposition au bruit dans les crèches en Région de Bruxelles-Capitale" BRUXELLES ENVIRONNEMENT - DÉPARTEMENT BRUIT ET OBSERVATOIRE DES DONNÉES DE L’ENVIRONNEMENT, Octobre 2011

Confort & santé dans les équipements pour la petite enfance. Outil pédagogique de programmation architecturale. CONSEIL D'ARCHITECTURE, D'URBANISME ET DE L'ENVIRONNEMENT DE LOIRE ATLANTIQUE, Juin 2013

Confort & santé dans les équipements pour la petite enfance. Outil pédagogique de programmation architecturale. CONSEIL D'ARCHITECTURE, D'URBANISME ET DE L'ENVIRONNEMENT DE LOIRE ATLANTIQUE, Juin 2013

Confort & santé dans les équipements pour la petite enfance. Outil pédagogique de programmation architecturale. CONSEIL D'ARCHITECTURE, D'URBANISME ET DE L'ENVIRONNEMENT DE LOIRE ATLANTIQUE, Juin 2013

Confort & santé dans les équipements pour la petite enfance. Outil pédagogique de programmation architecturale. CONSEIL D'ARCHITECTURE, D'URBANISME ET DE L'ENVIRONNEMENT DE LOIRE ATLANTIQUE, Juin 2013

Confort & santé dans les équipements pour la petite enfance. Outil pédagogique de programmation architecturale. CONSEIL D'ARCHITECTURE, D'URBANISME ET DE L'ENVIRONNEMENT DE LOIRE ATLANTIQUE, Juin 2013

Confort & santé dans les équipements pour la petite enfance. Outil pédagogique de programmation architecturale. CONSEIL D'ARCHITECTURE, D'URBANISME ET DE L'ENVIRONNEMENT DE LOIRE ATLANTIQUE, Juin 2013

Confort & santé dans les équipements pour la petite enfance. Outil pédagogique de programmation architecturale. CONSEIL D'ARCHITECTURE, D'URBANISME ET DE L'ENVIRONNEMENT DE LOIRE ATLANTIQUE, Juin 2013

Confort & santé dans les équipements pour la petite enfance. Outil pédagogique de programmation architecturale. CONSEIL D'ARCHITECTURE, D'URBANISME ET DE L'ENVIRONNEMENT DE LOIRE ATLANTIQUE, Juin 2013

Confort & santé dans les équipements pour la petite enfance. Outil pédagogique de programmation architecturale. CONSEIL D'ARCHITECTURE, D'URBANISME ET DE L'ENVIRONNEMENT DE LOIRE ATLANTIQUE, Juin 2013

Confort & santé dans les équipements pour la petite enfance. Outil pédagogique de programmation architecturale. CONSEIL D'ARCHITECTURE, D'URBANISME ET DE L'ENVIRONNEMENT DE LOIRE ATLANTIQUE, Juin 2013

Confort & santé dans les équipements pour la petite enfance. Outil pédagogique de programmation architecturale. CONSEIL D'ARCHITECTURE, D'URBANISME ET DE L'ENVIRONNEMENT DE LOIRE ATLANTIQUE, Juin 2013

Confort & santé dans les équipements pour la petite enfance. Outil pédagogique de programmation architecturale. CONSEIL D'ARCHITECTURE, D'URBANISME ET DE L'ENVIRONNEMENT DE LOIRE ATLANTIQUE, Juin 2013

Confort & santé dans les équipements pour la petite enfance. Outil pédagogique de programmation architecturale. CONSEIL D'ARCHITECTURE, D'URBANISME ET DE L'ENVIRONNEMENT DE LOIRE ATLANTIQUE, Juin 2013

Confort & santé dans les équipements pour la petite enfance. Outil pédagogique de programmation architecturale. CONSEIL D'ARCHITECTURE, D'URBANISME ET DE L'ENVIRONNEMENT DE LOIRE ATLANTIQUE, Juin 2013

Confort & santé dans les équipements pour la petite enfance. Outil pédagogique de programmation architecturale. CONSEIL D'ARCHITECTURE, D'URBANISME ET DE L'ENVIRONNEMENT DE LOIRE ATLANTIQUE, Juin 2013

Confort & santé dans les équipements pour la petite enfance. Outil pédagogique de programmation architecturale. CONSEIL D'ARCHITECTURE, D'URBANISME ET DE L'ENVIRONNEMENT DE LOIRE ATLANTIQUE, Juin 2013

Confort & santé dans les équipements pour la petite enfance. Outil pédagogique de programmation architecturale. CONSEIL D'ARCHITECTURE, D'URBANISME ET DE L'ENVIRONNEMENT DE LOIRE ATLANTIQUE, Juin 2013

Confort & santé dans les équipements pour la petite enfance. Outil pédagogique de programmation architecturale. CONSEIL D'ARCHITECTURE, D'URBANISME ET DE L'ENVIRONNEMENT DE LOIRE ATLANTIQUE, Juin 2013

Confort & santé dans les équipements pour la petite enfance. Outil pédagogique de programmation architecturale. CONSEIL D'ARCHITECTURE, D'URBANISME ET DE L'ENVIRONNEMENT DE LOIRE ATLANTIQUE, Juin 2013

Confort & santé dans les équipements pour la petite enfance. Outil pédagogique de programmation architecturale. CONSEIL D'ARCHITECTURE, D'URBANISME ET DE L'ENVIRONNEMENT DE LOIRE ATLANTIQUE, Juin 2013

Confort & santé dans les équipements pour la petite enfance. Outil pédagogique de programmation architecturale. CONSEIL D'ARCHITECTURE, D'URBANISME ET DE L'ENVIRONNEMENT DE LOIRE ATLANTIQUE, Juin 2013

Confort & santé dans les équipements pour la petite enfance. Outil pédagogique de programmation architecturale. CONSEIL D'ARCHITECTURE, D'URBANISME ET DE L'ENVIRONNEMENT DE LOIRE ATLANTIQUE, Juin 2013

Confort & santé dans les équipements pour la petite enfance. Outil pédagogique de programmation architecturale. CONSEIL D'ARCHITECTURE, D'URBANISME ET DE L'ENVIRONNEMENT DE LOIRE ATLANTIQUE, Juin 2013

Confort & santé dans les équipements pour la petite enfance. Outil pédagogique de programmation architecturale. CONSEIL D'ARCHITECTURE, D'URBANISME ET DE L'ENVIRONNEMENT DE LOIRE ATLANTIQUE, Juin 2013

Santé - environnement. Bâtiments accueillant des enfants. Guide à l’usage des responsables d’établissements. PRÉFECTURE DE LA REGION. PAYS DE LA LOIRE. Septembre 2007.

Santé - environnement. Bâtiments accueillant des enfants. Guide à l’usage des responsables d’établissements. PRÉFECTURE DE LA REGION. PAYS DE LA LOIRE. Septembre 2007.

Santé - environnement. Bâtiments accueillant des enfants. Guide à l’usage des responsables d’établissements. PRÉFECTURE DE LA REGION. PAYS DE LA LOIRE. Septembre 2007.

Santé - environnement. Bâtiments accueillant des enfants. Guide à l’usage des responsables d’établissements. PRÉFECTURE DE LA REGION. PAYS DE LA LOIRE. Septembre 2007.

Santé - environnement. Bâtiments accueillant des enfants. Guide à l’usage des responsables d’établissements. PRÉFECTURE DE LA REGION. PAYS DE LA LOIRE. Septembre 2007.

Santé - environnement. Bâtiments accueillant des enfants. Guide à l’usage des responsables d’établissements. PRÉFECTURE DE LA REGION. PAYS DE LA LOIRE. Septembre 2007.

Santé - environnement. Bâtiments accueillant des enfants. Guide à l’usage des responsables d’établissements. PRÉFECTURE DE LA REGION. PAYS DE LA LOIRE. Septembre 2007.

Santé - environnement. Bâtiments accueillant des enfants. Guide à l’usage des responsables d’établissements. PRÉFECTURE DE LA REGION. PAYS DE LA LOIRE. Septembre 2007.

Evaluer et prévenir les risques professionnels dans les structures d'accueil collectif du jeune enfant. COLLECTIF DES CRÈCHES ASSOCIATIVES ET PARENTALES DE L'HÉRAULT, ARACT LANGUEDOC-ROUSSILLON

Evaluer et prévenir les risques professionnels dans les structures d'accueil collectif du jeune enfant. COLLECTIF DES CRÈCHES ASSOCIATIVES ET PARENTALES DE L'HÉRAULT, ARACT LANGUEDOC-ROUSSILLON

Evaluer et prévenir les risques professionnels dans les structures d'accueil collectif du jeune enfant. COLLECTIF DES CRÈCHES ASSOCIATIVES ET PARENTALES DE L'HÉRAULT, ARACT LANGUEDOC-ROUSSILLON

Evaluer et prévenir les risques professionnels dans les structures d'accueil collectif du jeune enfant. COLLECTIF DES CRÈCHES ASSOCIATIVES ET PARENTALES DE L'HÉRAULT, ARACT LANGUEDOC-ROUSSILLON

Evaluer et prévenir les risques professionnels dans les structures d'accueil collectif du jeune enfant. COLLECTIF DES CRÈCHES ASSOCIATIVES ET PARENTALES DE L'HÉRAULT, ARACT LANGUEDOC-ROUSSILLON

Evaluer et prévenir les risques professionnels dans les structures d'accueil collectif du jeune enfant. COLLECTIF DES CRÈCHES ASSOCIATIVES ET PARENTALES DE L'HÉRAULT, ARACT LANGUEDOC-ROUSSILLON

Evaluer et prévenir les risques professionnels dans les structures d'accueil collectif du jeune enfant. COLLECTIF DES CRÈCHES ASSOCIATIVES ET PARENTALES DE L'HÉRAULT, ARACT LANGUEDOC-ROUSSILLON

Evaluer et prévenir les risques professionnels dans les structures d'accueil collectif du jeune enfant. COLLECTIF DES CRÈCHES ASSOCIATIVES ET PARENTALES DE L'HÉRAULT, ARACT LANGUEDOC-ROUSSILLON

Qualité acoustique des établissements d’accueil d'enfants de moins de 6 ans, Crèches, haltes-garderies, jardins d’enfants, Recommandations n° 5, CONSEIL NATIONAL DU BRUIT, MINISTÈRE DE L ECOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ENERGIE, Juin 2015

Qualité acoustique des établissements d’accueil d'enfants de moins de 6 ans, Crèches, haltes-garderies, jardins d’enfants, Recommandations n° 5, CONSEIL NATIONAL DU BRUIT, MINISTÈRE DE L ECOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ENERGIE, Juin 2015

Qualité acoustique des établissements d’accueil d'enfants de moins de 6 ans, Crèches, haltes-garderies, jardins d’enfants, Recommandations n° 5, CONSEIL NATIONAL DU BRUIT, MINISTÈRE DE L ECOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ENERGIE, Juin 2015

Qualité acoustique des établissements d’accueil d'enfants de moins de 6 ans, Crèches, haltes-garderies, jardins d’enfants, Recommandations n° 5, CONSEIL NATIONAL DU BRUIT, MINISTÈRE DE L ECOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ENERGIE, Juin 2015

Qualité acoustique des établissements d’accueil d'enfants de moins de 6 ans, Crèches, haltes-garderies, jardins d’enfants, Recommandations n° 5, CONSEIL NATIONAL DU BRUIT, MINISTÈRE DE L ECOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ENERGIE, Juin 2015

Qualité acoustique des établissements d’accueil d'enfants de moins de 6 ans, Crèches, haltes-garderies, jardins d’enfants, Recommandations n° 5, CONSEIL NATIONAL DU BRUIT, MINISTÈRE DE L ECOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ENERGIE, Juin 2015

Qualité acoustique des établissements d’accueil d'enfants de moins de 6 ans, Crèches, haltes-garderies, jardins d’enfants, Recommandations n° 5, CONSEIL NATIONAL DU BRUIT, MINISTÈRE DE L ECOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ENERGIE, Juin 2015

Qualité acoustique des établissements d’accueil d'enfants de moins de 6 ans, Crèches, haltes-garderies, jardins d’enfants, Recommandations n° 5, CONSEIL NATIONAL DU BRUIT, MINISTÈRE DE L ECOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ENERGIE, Juin 2015

Qualité acoustique des établissements d’accueil d'enfants de moins de 6 ans, Crèches, haltes-garderies, jardins d’enfants, Recommandations n° 5, CONSEIL NATIONAL DU BRUIT, MINISTÈRE DE L ECOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ENERGIE, Juin 2015

Qualité acoustique des établissements d’accueil d'enfants de moins de 6 ans, Crèches, haltes-garderies, jardins d’enfants, Recommandations n° 5, CONSEIL NATIONAL DU BRUIT, MINISTÈRE DE L ECOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ENERGIE, Juin 2015

Guide des bonnes pratiques. Aspects de sécurité et de santé au travail. SERVICE DE SANTE AU TRAVAIL MULTISECTORIEL, LUXEMBOURG, 2003

Guide des bonnes pratiques. Aspects de sécurité et de santé au travail. SERVICE DE SANTE AU TRAVAIL MULTISECTORIEL, LUXEMBOURG, 2003

Guide des bonnes pratiques. Aspects de sécurité et de santé au travail. SERVICE DE SANTE AU TRAVAIL MULTISECTORIEL, LUXEMBOURG, 2003

Guide des bonnes pratiques. Aspects de sécurité et de santé au travail. SERVICE DE SANTE AU TRAVAIL MULTISECTORIEL, LUXEMBOURG, 2003

Plan de prévention du bruit dans l'environnement du réseau routier du Département du Bas-Rhin, LE CONSEIL GÉNÉRAL DU BAS-RHIN, 2008 - 2013

Plan de prévention du bruit dans l'environnement du réseau routier du Département du Bas-Rhin, LE CONSEIL GÉNÉRAL DU BAS-RHIN, 2008 - 2013

Plan de prévention du bruit dans l'environnement du réseau routier du Département du Bas-Rhin, LE CONSEIL GÉNÉRAL DU BAS-RHIN, 2008 - 2013

Plan de prévention du bruit dans l'environnement du réseau routier du Département du Bas-Rhin, LE CONSEIL GÉNÉRAL DU BAS-RHIN, 2008 - 2013

Plan de prévention du bruit dans l'environnement du réseau routier du Département du Bas-Rhin, LE CONSEIL GÉNÉRAL DU BAS-RHIN, 2008 - 2013

Plan de prévention du bruit dans l'environnement du réseau routier du Département du Bas-Rhin, LE CONSEIL GÉNÉRAL DU BAS-RHIN, 2008 - 2013

* notre action portant sur l'amélioration de la sécurité routière et la qualité de vie dans le village de BOUSVAL, elle se veut sans coloration politique : il appartient à chacun de se positionner sur l'opportunité du choix du Point du Jour comme lieu d’implantation d'une crèche dans l'entité de GENAPPE, (des) crèche(s) dont nous ne contestons par ailleurs en rien la nécessité

(à suivre)

commentaires

Les réactions des lecteurs (4)...

Publié le 25 Septembre 2015 par dominique VANESPEN dans AUTRES

On nous écrit, en réaction à la réunion du 21 septembre sur le Schéma de Structure.

(in extenso)

Tu voudras bien me pardonner de rester anonyme.

Tout en reconnaissant la qualité de la présentation faite, je me suis sincèrement posé la question de l'utilité d'une telle réunion étant donné la "qualité" des réponses données par le bourgmestre :

"Que voulez-vous que nous fassions contre les excès de vitesse ? C'est comme cela aussi à Glabais".

"Les arguments de ce Monsieur ne tiennent pas la route", sans expliquer en quoi.

"Oui, les sentiers seront préservés", alors qu'ils ne sont pratiquement pas entretenus si ce n'est pas des bénévoles.

"Bousval aura une salle", promesse dont nous attendons la réalisation depuis des décennies.

"Laissez les gens de Ways s'occuper de Ways" à une personne qui s'inquiétait du nouveau lotissement prévu dans ce village, tout en disant à une autre "Bousval, c'est Genappe".

Ton ironique à l'égard d'un conseiller de l'opposition dont l'intervention a été "balayée".

J'ai aussi "apprécié" le choix de la photo du site à préserver absolument rue du Château qui ne ressemble plus du tout à cela, une vigne y ayant été plantée et un nouveau chemin bordé d'arbres étant appelé à le dénaturer complètement.

commentaires

Schéma de Structure de GENAPPE : le retour (3) !

Publié le 24 Septembre 2015 par dominique VANESPEN dans GENERALITES

Pourquoi ?

Oui, à propos.

Pourquoi...

Cette singulière question, fraîchement posée dans l’édition d’octobre 2015 du Bousvalien*, tout riverain des lieux ou usager faible, et même toute personne qui se sentirait concernée par la sécurité routière à BOUSVAL (voire dans les autres villages de l’entité, d’ailleurs) pourrait s’y associer, tant l’absence catastrophique d’aménagements ralentisseurs dans la rue Point du Jour demeure obstinément fautive autant qu'inexplicable de la part des autorités de la VILLE de GENAPPE.

Toutefois, en ce qui nous concerne, nous ne nous sentons aucunement limités par les traditionnelles obligations de retenue et les prudentes qualités de diplomatie dont doit faire preuve le président d’une association culturelle locale, appelée par la force des choses à dialoguer en permanence avec le pouvoir communal.

Parce que nous aurions pu également la formuler, cette même interrogation - pourquoi, si vous nous suivez toujours - , mais directement à l'encontre du Bourgmestre de GENAPPE.

En public, lors de la séance consacrée au nouveau Schéma de Structure en ce lundi 21 septembre 2015.

Puisqu’il s’agissait d’une réunion d’informations à vocation très générale, nous eussions par exemple légitimement pu ressortir au bon moment et exposer aux yeux de toute l'assemblée présente cette photographie éloquente.

Un cliché que nous avions déjà présenté au Bourgmestre lors de la Commission de la Circulation du 17 septembre 2007, l'image n’étant toutefois que l’instantané que nous avions extrait d’une vidéo tout aussi interpellante projetée à cette même occasion.

Une photo couleurs dont nous avons par ailleurs offert un exemplaire à la conseillère en mobilité, en guise de clin d'oeil, lors de la réunion de travail qui s’est tenue sur place en ce début d’année 2015.

* voir en fin d'article

BOUSVAL, rue Point du Jour, vendredi 17 août 2007

BOUSVAL, rue Point du Jour, vendredi 17 août 2007

Nous aurions aussi pu brandir cette autre image mémorable, beaucoup plus récente celle-là, dont nous avions remis un exemplaire à l’Echevin des Travaux de la VILLE DE GENAPPE, connu pour son grand amour des voitures de sport.

BOUSVAL, rue Point du Jour, jeudi 30 octobre 2014

BOUSVAL, rue Point du Jour, jeudi 30 octobre 2014

Voire même une autre encore, que nous avions spécialement réservée à l’intention du Chef de la ZONE de POLICE NIVELLES-GENAPPE, combien paradoxale celle-là et qui l’avait fait rire de bon cœur, mais que nous ne dévoilerons pas pour tenir envers lui notre promesse de l'époque.

Ce que nous mettons un point d’honneur à faire, contrairement à d’autres...

Toujours dans cet ordre d'idées, nous avions la possibilité d'inviter tous les Bousvaliens présents lundi passé à prendre connaissance des résultats du contrôle radar (non répressif, c'est-à-dire sans "flashage") effectué en novembre de l'année dernière, dans le cadre d'une opération de comptage destinée à évaluer précisément le nombre de véhicules ainsi que les vitesses pratiquées dans la rue Point du Jour à BOUSVAL.

Histoire d'objectiver la question.

Là non plus, nous ne l'annexerons pas au présent article, ne l'ayant obtenu que moyennent la promesse de ne pas en faire usage.

Un engagement que nous tiendrons également, contrairement à d'autres...

Bien que ces documents prouvent qu’il y a des fous qui roulent à près de 100 km/h dans cette rue de village, même le dimanche à midi !

Monsieur le Bourgmestre ne peut dès lors que s'en féliciter, que nous nous soyons abstenus d'intervenir, lui évitant en cela de s'emberlificoter dans des explications alambiquées pour justifier autant que ce soit possible l'inaction incompréhensible de sa commune dans une rue relevant pourtant de sa seule et unique compétence.

Voire de se risquer à formuler, faute de mieux, une ixième plus une promesse de régler le problème.

Alors, pour reprendre cette inquiétude exprimée par le président des Amis de Bousval.

Et au risque de nous répéter.

Monsieur le Bourgmestre.

Finalement...

Pourquoi ?

(à suivre)

Le Bousvalien, octobre 2015

commentaires
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>