Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce blog est destiné à servir de support à des actions et des échanges relatifs à l'insécurité routière et aux nuisances sonores liées au trafic dans l'entité du village de BOUSVAL (BRABANT WALLON)

Articles avec #generalites catégorie

A votre service, pour une cause... commune.

Publié le 18 Octobre 2014 par dominique VANESPEN dans GENERALITES

A votre service, pour une cause... commune.

Le présent blog est une entreprise d’envergure.

Il nécessite du travail et, son corollaire inévitable, l’investissement de temps libre.

Les fonctionnalités n’en sont pas toutes opérationnelles et la présentation est susceptible d'évoluer, de sorte que nous vous demandons encore un peu de patience.

Vous avez toujours la possibilité de réagir à l’un ou l’autre article, dans le sens qui vous conviendra, la fonction « commentaire » étant dorénavant accessible et ouverte à tous.

N'hésitez pas à nous contacter directement si vous le souhaitez.

N'oubliez pas de signer la pétition sur la sécurité.

https://14928.lapetition.be/

Nous sommes à votre disposition.

Dominique VANESPEN

bousval.plage@gmail.com

Gérard DUNEMANN

gedune1470@yahoo.fr

commentaires

Dans un monde idéal...

Publié le 16 Octobre 2014 par dominique VANESPEN dans GENERALITES

Dans un monde idéal...

Il n'y aurait jamais d'accident !

Mais tant qu'il y aura de la circulation routière, et plus celle-ci se sera développée, quels que que soient les dispositifs de sécurité dans les voitures et autres véhicules, tous les usagers courront le risque d'être un jour impliqué dans un accrochage ou une perte de contrôle, avec au sans graves dommages corporels pour eux-mêmes ou pour les autres.

"Vérité de La Palice" rétorqueront s'ils le souhaitent ceux qui ne sont pas sensibles à la problématique qui nous occupe, ou veulent en minimiser l'importance, voire l'aborder avec leur fatalisme habituel, mais la question fondamentale d'être ou ne pas être blessé dans un accident relève souvent d'une pure affaire de statistiques.

Se trouver "au mauvais endroit au mauvais moment" peut n'être qu'une simple question de (mal)chance, quoique chacun pourra y apporter l'interprétation religieuse, philosophique ou existentielle qu'il souhaite.

Pour autant que nos informations soient exactes, ce ne sont pas moins d'une demi-douzaine de personnes qui ont perdu la vie sur l'axe GENAPPE-NOIRHAT depuis une quinzaine d'années.

Et puisque nous en étions à parler de l'Avenue des Combattants de même que de la Rue Point du Jour à BOUSVAL, peut-être n'est-il pas inutile pour certains de leur rafraîchir un peu la mémoire.

C'est arrivé près, très près de chez vous...

Dans un monde idéal...
Dans un monde idéal...
Dans un monde idéal...
Dans un monde idéal...
Dans un monde idéal...
commentaires

Afin que nul n'en ignore...

Publié le 15 Octobre 2014 par dominique VANESPEN dans GENERALITES

Et pour votre bonne information...

Comme nous vous l'avions précisé dans un précédent article, une démarche collective avait été effectuée en ce début d'année auprès de nos autorités locales.

Si une réunion allait avoir lieu dans le courant de mois de mars, ce ne fut qu'en réponse à une lettre qui leur avait été adressée, à l'initiative du "Groupe Sécurité" des Amis de BOUSVAL, et dont nous vous livrons ci-dessous le contenu in extenso.

************************************************************************************

Monsieur le Bourgmestre,

Mesdames et Messieurs les Echevins,

Monsieur le Chef de corps,

Concerne : Questions de sécurité routière à BOUSVAL

Parmi les diverses activités de notre association, la problématique du trafic routier dans le village de Bousval est un sujet récurrent, qui est abordé régulièrement tant pour des raisons évidentes de sécurité des personnes, notamment des « usagers faibles », que dans une optique de préservation d’un cadre de vie qui reste suffisamment agréable pour ses habitants, en ce compris les riverains des grands axes.

Comme vous le savez, différentes initiatives avaient été menées envers vous ces dernières années, à titre individuel ou collectif, de sorte qu’un dialogue constructif a pu être entamé en cette matière.

Par la présente, nous vous informons toutefois que nous souhaiterions vivement poursuivre et même intensifier ces échanges, avec pour objectif de favoriser des changements concrets, durables et perceptibles sur le terrain.

Par ailleurs, nous précisons que notre approche se veut constructive, sans aucun a priori notamment quand au choix des moyens techniques susceptibles d’être utilisés, ni souhait d’une quelconque politique répressive ou autre.

Dans l’immédiat, nous suggérons de revenir sur deux problématiques de circulation importantes qui sont connues depuis de nombreuses années et nous semblent non contestables dans les faits, à savoir la rue Point du Jour et l’avenue des Combattants.

Vous trouverez, en annexe, un bref relevé des points critiques sur ces deux axes.

Dès lors, nous sollicitons une rencontre, dans les meilleurs délais, afin que nous puissions débattre de ces dossiers et échanger entre les propositions que nous pouvons vous faire et celles de vos services techniques.

Dans l’attente d’une réponse de votre part, recevez, Monsieur le Bourgmestre, Mesdames et Messieurs les Echevins, Monsieur le Chef de corps, l’expression de notre parfaite considération.

ANNEXE

Mémoire relatif à la problématique de la sécurité routière dans le village de BOUSVAL

En ce qui concerne la rue Point du Jour :

Il est de notoriété publique que cette rue de village constitue un grand axe de circulation, dont la fréquentation journalière s’avère importante, tant sur un plan qualitatif (avec une très forte augmentation ces dernières années) que structurel, de par l’usage intensif qui en est fait par un charroi de type lourd, dont les véhicules agricoles ne sont qu’une composante.

Malgré l’absence de trottoirs ou d’un quelconque aménagement, cette rue est aussi fréquemment empruntée par des « usagers faibles » - joggers, promeneurs avec ou sans chien, étudiant revenant des cours (déposés par l’autobus à l’arrêt de l’avenue des Combattants), cyclistes, personnes à mobilité réduite etc.

Pourtant, à certains moments de la journée ou de la soirée, voire même durant la nuit, des véhicules montent ou descendent la rue Point du Jour à des vitesses totalement excessives, qui dépassant manifestement les 50 km/heure réglementaires.

Une enquête effectuée auprès des personnes qui résident dans les rues Haute et Point du Jour ne manquerait certainement pas, si vous la jugiez utile, de confirmer ce qui précède.

Au demeurant, un dossier constitué de vidéos et de photos éloquentes sera prochainement mis à votre disposition, avec cette réserve que nous ne souhaitons aucune sanction à l’égard des éventuels auteurs mais bien, d’une manière très générale, objectiver la situation de façon à promouvoir des aménagements visant la cessation de tels comportements.

Dès lors, nous demandons que des mesures concrètes soient prises à court terme en vue de réduire de manière significative et durable, la vitesse des véhicules, dans les deux sens de circulation entre le début de la partie bétonnée (à hauteur de la cure) jusqu’au cimetière.

S’agissant d’une voirie purement communale, vous conviendrez certainement avec nous que des solutions orientées vers une meilleure prise en compte des besoins spécifiques, tant des usagers que des riverains, pourraient être étudiés et mis en œuvre à bref délai

Dans cette perspective, pouvons-nous vous suggérer une visite conjointe du terrain suivie d’une réunion en vue d’un échange fructueux des points de vue sur la question dans son ensemble ainsi que sur des problématiques annexes telles que par exemple, le stationnement des véhicules et les nuisances sonores provoquées par l’état médiocre du revêtement de cette ancienne voirie ?

En ce qui concerne l’avenue des Combattants :

Il n’est plus à démontrer que l’avenue des Combattants est un axe de forte fréquentation, et ce, de jour comme de nuit, tant durant la semaine que le week-end.

En effet, le tracé rectiligne de cette voirie incite de nombreux conducteurs à ne pas respecter les limitations de vitesse, avec tout ce que cela comporte comme risques pour les nombreux usagers dans le centre du village, faut-il rappeler la présence de deux écoles, d’une crèche et d’un centre sportif.

Par ailleurs, nous avons pu constater que certains usagers motorisés ne respectent pas le feu de signalisation, particulièrement la nuit, ou alors, profitent du passage de ce dernier au vert pour ré-accélérer de manière intempestive avec tout ce que cela représente de risques pour les autres usagers.

Nous sommes bien conscients que la situation juridique de l’avenue des Combattants, en tant que voirie régionale, ne vous permet pas d’avoir la pleine maîtrise sur l’ensemble du projet d’aménagement de cet axe, mais nous souhaitons recevoir votre soutien afin d’appuyer ce dossier auprès des instances compétentes.

commentaires

Ce blog a pour finalité ultime de disparaitre !

Publié le 14 Octobre 2014 par dominique VANESPEN dans GENERALITES

Mais ce sera chose faite, dès que - uniquement quand - les raisons mêmes qui sont à l’origine de sa création auront enfin disparu : le sentiment partagé par de nombreuses personnes d’une véritable insécurité physique, pour elles ou pour leurs proches, avec l’exaspération de voir sur le long terme que rien ne change, et aussi le refus de la "fatalité" des nuisances sonores liées à la circulation dans le village.

Une des plus grandes autorités morales du village aura maintes fois écrit et répété à qui veut l’entendre que « On n’habite pas Bousval par hasard ».

Mais encore faut-il qu’on ait toujours envie d’y rester…

Nous l’avons déjà abordé : face à un tel problème, les réponses sont de plusieurs ordres, dont certains sur lesquels nous n’avons pas de prise. Il semble évident que la sécurité routière ne peut être que la résultante de trois éléments convergents et simultanés, conjugués dans une même optique : le répressif pour les plus extrêmes, férus de vitesse ou maniaques de la manette des gaz, le préventif pour ceux – la grande majorité, n’ayons pas peur de l’espérer ! – qui ne demandent qu’à être convaincus, et des aménagements routiers sécurisants pour tout le monde.

Alors, il faut que cela change !

Nous sommes tous englués dans le quotidien, et chacun(e) d’entre nous sait qu’un jour chasse l’autre, que les tentations de distractions sont nombreuses, mais ce n’est pas une raison valable pour ne jamais s’investir, chacun pouvant le faire selon ses disponibilités et ses propres compétences, pour atteindre quelque chose qui n’est rien autre que l’intérêt général.

Nous vous proposons donc de participer à une action concrète, dont la pétition n’est que la première étape.

Mais encore faut-il impérativement qu’elle ait du succès.

Si vous ne l’avez pas encore fait, c’est le moment !

https://14928.lapetition.be/

Merci d’avance.

commentaires

Mise au point préalable.

Publié le 6 Octobre 2014 par dominique VANESPEN dans GENERALITES

Nul n’est parfait…

Bien confiant(e) serait celui ou celle qui pourrait prétendre respecter systématiquement le Code de la Route, et n’avoir jamais commis la moindre infraction, ni reçu de procès-verbal ou autre avis de stationnement.

La marge entre le fait d’être occasionnellement contrôlé, ou au contraire de passer régulièrement entre les « mailles du filet » dépendra d’une multitude de facteurs.

Une des composantes est avant tout la quantité de kilomètres parcourus, selon le principe statistique élémentaire selon lequel « plus on roule, plus on court de risques ».

Mais la réalité du terrain est beaucoup plus complexe.

En définitive, il n’existe aucune règle en la matière, et tous les cas de figures sont possibles, car ce n’est pas nécessairement la mère de famille se dépêchant pour déposer ses enfants à l’école le matin qui sera – forcément – plus prudente que le chauffeur de taxi parti faire une course, le représentant de commerce rentrant de sa longue journée, ou le conducteur de bus en retard sur son horaire.

Dès lors, nulle intention ici pour nous de donner des leçons à qui que ce soit, chacun - chaque usager(ère) - restant libre et, surtout, pleinement responsable de ses propres actes.

Car si la sécurité est l’affaire de tous, à quelque niveau qu’il soit, la plus élémentaire observation de la réalité concrète, sur le terrain, permet de constater que cette « évidence » restera à jamais de l’ordre du vœu pieux, tant que des dispositions n’auront pas été prises envers les usagers de toutes natures en vue de les inciter(a) /convaincre(b)/ obliger (c) à la favoriser.

A cet égard, même si nous n’avons pas l’intention de nous avancer dans le vaste débat sur la philosophie des différentes options fondamentales envisageables en la matière, notre modeste opinion veut que seule la conjonction coordonnée et simultanée (a) de campagnes de prévention pour la majorité des conducteurs raisonnables (b) d’une politique de répression pour les plus irréductibles, et (c) d’aménagements de voiries physiques, permanents et contraignants pour tout le monde, est de nature à permettre d’avancer utilement dans cette voie.

Concrètement, notre objectif par la création de ce site est de servir de plate-forme à un indispensable et urgent débat sur la question de la sécurité routière et des nuisances sonores dans notre village de Bousval.

Outre tenter de faire le point sur l’état actuel de la question, selon nos propres constats mais aussi sur base des réactions des personnes - résidents ou autres - intéressées par cette problématique, qui se seront manifestées et le cas échéant qui nous auront transmis des informations complémentaires, nous souhaitons interpeller officiellement les autorités ayant en charge les domaines de compétences cités plus haut, de manière à les inviter à s’investir activement dans la recherche de solutions concrètes, sur le terrain, avec pour finalité d’imposer une réduction effective, naturelle, de la vitesse et de lutter contre son fréquent corollaire, les nuisances sonores provoquées par le trafic routier.

D’avance, nous sommes reconnaissants envers toutes les personnes de bonne volonté qui s’impliqueront désormais dans cette voie et qui sacrifieront une partie de leur temps libre pour améliorer notre, votre - leur - cadre de vie.

Merci pour votre accueil !

La rédaction.

Bousval, août 2009, Photo DVE

Bousval, août 2009, Photo DVE

commentaires
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8