Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce blog est destiné à servir de support à des actions et des échanges relatifs à l'insécurité routière et aux nuisances sonores liées au trafic dans l'entité du village de BOUSVAL (BRABANT WALLON)

rue point du jour (histoire d'une inaction obstinee)

Un projet de crèche communale au Point du Jour...

Publié le 1 Novembre 2014 par dominique VANESPEN dans RUE POINT DU JOUR (histoire d'une inaction obstinée)

Un projet de crèche communale au Point du Jour...

Petit préalable utile et même indispensable...

Ainsi qu'il a été annoncé dès le départ sur ce site, nulle intention pour ma part de polémiquer.

La perspective d'une nouvelle crèche moderne, fonctionnelle et accueillante, qui répondrait aux importants besoins actuels en la matière, tout en étant construite selon les dernières normes de "basse énergie" et qui serait dotée d'un jardin et de tous les aménagements destinés à optimaliser une telle activité, je serais le dernier à la contester.

Pour preuve, et afin que les choses soient bien claires pour tout le monde, je précise que mon fils, maintenant âgé de 20 ans et deux semaines, fut le tout premier enfant à avoir été inscrit pour entrer à la crèche communale de BOUSVAL lors de son ouverture !

En outre, pour tout qui en douterait encore, j'ajouterai que lorsque la télévision locale TVCom Brabant Wallon effectua à l'époque un reportage consacré à cette inauguration, c'était précisément lui - celui que j'appelle souvent mon "fils unique préféré" - qui fut longuement suivi par la caméra lorsqu'il découvrait en direct les tout nouveaux locaux dans lesquels il allait passer le plus clair de son temps durant les mois qui allaient suivre.

Enfin, qu'il soit aussi bien entendu que la perspective d'un voisinage aussi sympathique que l'établissement destiné à l'accueil convivial de bambins âgés de 0 à 3 ans n'a rigoureusement rien pour nous déplaire, car il serait difficile de citer un quelconque trouble de voisinage qui pourrait être engendré dans tout quartier qui viendrait à être concerné.

Mais...

Car il y a un "mais".

Lorsque les autorités communales annoncent qu'elles ont présenté la candidature de la ville de GENAPPE auprès de la REGION WALLONNE et de l'ONE pour obtenir des subsides en vue de la construction d'une crèche destinée à accueillir 42 enfants en bas âge, ce afin de répondre aux dramatiques besoins en la matière, elles proposent pour ce faire une implantation située sur un terrain dont elle est propriétaire, juste à côté du cimetière de BOUSVAL.

Comprendre : en haut de la rue Point du Jour.

Pour vous aider à mieux situer : à quelques secondes au-dessus de cette Ferrari !

Est-il besoin de souligner - nous vous renvoyons à la presse très récente - que les nettes réserves exprimées par certains conseillers communaux de l'opposition, tant quant au choix même de cet emplacement que sur base de l'insécurité constante des lieux due à la vitesse des véhicules, ont été rapidement balayées par une ixième promesse du Bourgmestre de réaliser des aménagements pour cette voirie.

Dont acte...

Rue du Point du Jour BOUSVAL (vers 17H00) jeudi 30 octobre 2014

Rue du Point du Jour BOUSVAL (vers 17H00) jeudi 30 octobre 2014

Rue du Point du Jour BOUSVAL (vers 17H00) jeudi 30 octobre 2014

Rue du Point du Jour BOUSVAL (vers 17H00) jeudi 30 octobre 2014

Rue du Point du Jour BOUSVAL  (vers 17H00) jeudi 30 octobre 2014

Rue du Point du Jour BOUSVAL (vers 17H00) jeudi 30 octobre 2014

commentaires

Sans doute des habitués...

Publié le 31 Octobre 2014 par dominique VANESPEN dans RUE POINT DU JOUR (histoire d'une inaction obstinée)

De la conduite à gauche...

Intrigué par cet aspect particulier du problème, à la vue de nos multiples documents "anonymisés", un haut représentant des forces de Police de la Zone NIVELLE-GENAPPE nous a récemment avoué ne pas comprendre pourquoi tous ces conducteurs empruntent systématiquement la bande de circulation inverse dans la montée du Point du Jour.

En ce qui nous concerne, nous avons déjà avancé sur ce site notre opinion sur le sujet, issue d'une observation (fort intermittente, faut-il bien le souligner) qui remonte déjà à de nombreuses années.

Si besoin était, nous vous présentons ci-dessous deux clichés récents qui attestent de ce que, si certains conducteurs reproduisent régulièrement le même comportement, cela n'est en rien lié à une quelconque présence d'un obstacle (véhicule en stationnement sur la chaussée par exemple) qu'il y aurait légitimement lieu d'éviter en se déportant sur l'autre côté de celle-ci.

Il faudra donc bien chercher autre chose...

Rue du Point du Jour BOUSVAL mardi 16 septembre 2014

Rue du Point du Jour BOUSVAL mardi 16 septembre 2014

Rue du Point du Jour BOUSVAL lundi 8 septembre 2014

Rue du Point du Jour BOUSVAL lundi 8 septembre 2014

commentaires

Un peu d'archéologie (3)...

Publié le 30 Octobre 2014 par dominique VANESPEN dans RUE POINT DU JOUR (histoire d'une inaction obstinée)

Mais d’abord un petit aveu, puisque nous sommes entre nous…

Lors de l’élaboration de nos futures démarches auprès de la COMMUNE DE GENAPPE, en ce qui concerne les questions de sécurité routière dans le village de BOUSVAL, Gérard DUNEMANN et moi-même avions quasiment tout faux dès le départ.

Ou disons plutôt que nous avions gravement péché, tant par naïveté que par excès d’optimisme.

Notre raisonnement de l’époque, dans la première moitié de l’année 2007, paraissait pourtant sur le papier hautement crédible.

Dans le cadre des activités des « Amis de BOUSVAL », si nous voulions entamer un dialogue constructif avec les autorités locales sur les sujets qui nous préoccupaient, tout en visant en réalité des contacts sur le long terme, il nous fallait amorcer cette discussion en ciblant notre démarche sur un objectif initial qui ne fut pas trop ambitieux.

Sachant que la question de l’Avenue des Combattants était un « plat de résistance » (ce dernier mot n’étant pas choisi par hasard, loin s’en faut !) auquel il ne fallait pas s’attaquer à la légère, nous avions opté pour une approche plus pragmatique, avec des résultats escomptés qui étaient certes beaucoup plus modestes, mais apparemment à portée de la main.

Tout naturellement notre action s’était-elle donc d'abord cristallisée sur la problématique routière de la rue du « Point du Jour ».

Parmi les raisons de ce choix se trouvaient principalement le fait que l’un des deux mousquetaires précités résidait à proximité immédiate de ce « point chaud » situé en plein centre du village, ayant dès lors non seulement un intérêt personnel assumé, mais aussi une expérience de première main - comprendre un vécu - sur la question.

Une autre voulait que la particularité de cette voirie relève d’une compétence purement communale, par opposition à l'Avenue des Combattants.

A défaut de toute autre autorité susceptible d’être sollicitée - voire (surtout !) envers laquelle la demande pourrait être aisément renvoyée sans autre forme de procès - nous pouvions espérer une réaction rapide de la part des futurs interlocuteurs, nos mandataires publics, qui se traduirait sur le terrain par des avancements concrets.

Qui ne l’auraient pas moins été.

Rapides...

Pour amorcer la pompe de notre ambitieuse démarche citoyenne, prélude espéré à un dialogue régulier et continu, nous leur avions donc adressé les documents suivants :

Comité de Circulation de GENAPPE du 14 septembre 2007

Objet : rue « Point du Jour » et « rue Haute » à BOUSVAL

Madame, Monsieur,

Nous avons le plaisir de vous faire parvenir, en annexe de la présente, le dossier que nous avons constitué dans le cadre de la problématique de circulation que nous souhaitons vous soumettre lors de la rencontre reprise sous rubrique.

Nous vous prions de trouver dès lors ci-joint :

- un exemplaire du document du travail remis à Monsieur le Bourgmestre COURONNE lors de l’entrevue qu’il nous a accordée en date du 14 août dernier ;

- un dossier photographique composé d’extraits « choisis » parmi différentes situations critiques filmées sur place ;

- un CD Rom reprenant une sélection de quelques séquences vidéos caractéristiques, réparties en cinq thèmes génériques, à savoir :

a. « dépassement carrefour »

b. « vitesse Point Jour montée + conduite à gauche »

c. « vitesse Point Jour descente »

d. « forte densité de circulation »

e. « présence d’usagers faibles »

- une notice explicative sur les conditions et les objectifs des prises de vues effectuées, dont question ci-dessus ;

- une note des suggestions complémentaires que nous souhaitons pouvoir vous soumettre en marge du document de base ;

Nous vous serions vivement reconnaissants de prendre connaissance de ces documents, dans toute la mesure de vos possibilités, avant la réunion de ce vendredi 14 septembre, de manière à optimaliser celle-ci.

Nous vous en remercions vivement d’avance !

Nous vous prions de croire, Madame, Monsieur, en l’expression de nos sentiments les meilleurs.

(à suivre)

Document de travail remis en vue de la Commission de Circulation du 14 septembre 2007

Photo support du 17 août 2007 pour le document de travail

Photo support du 17 août 2007 pour le document de travail

Vidéo support du document de travail : rue Point du Jour BOUSVAL 17 août 2007

commentaires

Le jeu des 7 erreurs (variante)...

Publié le 24 Octobre 2014 par dominique VANESPEN dans RUE POINT DU JOUR (histoire d'une inaction obstinée)

QUESTION : quels sont les points communs entre ces trois voitures ?

A part bien sûr le fait de rouler à gauche...

Rue Point du Jour BOUSVAL le vendredi 17 août 2007

Rue Point du Jour BOUSVAL le vendredi 17 août 2007

Rue Point du Jour BOUSVAL le lundi 8 septembre 2014

Rue Point du Jour BOUSVAL le lundi 8 septembre 2014

Rue Point du Jour BOUSVAL le samedi 18 octobre 2014

Rue Point du Jour BOUSVAL le samedi 18 octobre 2014

commentaires

Honneur aux éternels oubliés...

Publié le 23 Octobre 2014 par dominique VANESPEN dans RUE POINT DU JOUR (histoire d'une inaction obstinée)

Et autres laissés pour compte, appelés couramment "usagers faibles"..

Afin d'illustrer également la problématique de la rue Point du Jour sous un autre angle, nous vous présentons ces quelques vues, qui attestent de ce que cette voirie communale, située au centre du village, n'est pas qu'un tremplin pour conducteurs pressés.

Qu'ils(elles) veuillent bien me pardonner de les avoir ainsi photographié(e)s à leur insu, sachant que mes intentions étaient les meilleures à leur égard.

Honneur aux éternels oubliés...
Honneur aux éternels oubliés...
Honneur aux éternels oubliés...
Honneur aux éternels oubliés...
Honneur aux éternels oubliés...
Honneur aux éternels oubliés...
Honneur aux éternels oubliés...
Honneur aux éternels oubliés...
Honneur aux éternels oubliés...
Honneur aux éternels oubliés...
Honneur aux éternels oubliés...
Honneur aux éternels oubliés...
commentaires

Mieux qu'un long discours...

Publié le 22 Octobre 2014 par dominique VANESPEN dans RUE POINT DU JOUR (histoire d'une inaction obstinée)

Mieux qu'un long discours...

Rien ne vaut parfois une bonne vidéo !

Surtout que, dans le cas présent, elles seront même plusieurs.

Le problème de la vitesse excessive dans la rue Point du Jour à BOUSVAL ne date pas d’hier.

Loin s’en faut…

Il est vécu, subi quotidiennement par tous les résidents du quartier et autres "usagers faibles" de cette rue de village, depuis de très nombreuses années, a pourtant déjà été maintes fois dénoncé par le passé, voire même nous avait été discrètement reconnu (au cours du marché de Noël 2012) par une de nos mandataires communales, spontanément, sans qu’elle n’ait du tout été interpellée par nous sur ce sujet.

Nous aurons l’occasion de revenir dans le détail sur les précédentes démarches officielles qui eurent lieu ces dernières années, visant - sans aucun succès à ce jour - à obtenir de la part des autorités communales de GENAPPE qu’elles prennent de toute urgence des mesures drastiques et contraignantes en vue de réduire la vitesse dans la montée de la rue Point du Jour vers le cimetière et de canaliser les ardeurs de certains usagers, tous types de véhicules confondus.

Nous poursuivrons dès lors sans désemparer nos publications quotidiennes de voitures et autres camionnettes, dont les conducteurs éprouvent visiblement les pires difficultés à se positionner correctement sur la chaussée.

Nous continuerons à les publier tous les jours qui passent...

Jusqu'à ce que cela change !

Mais dans l’immédiat, nous tenons également à illustrer cette constante sous un angle nouveau, de manière (notamment) à démontrer à tout(e) qui en douterait encore que ce phénomène spécifique de « décalage » à gauche n’a aucune légitimité ni justification pratique, telle que l'évitement d’un obstacle imprévu ou un défaut ponctuel dans la voirie tellement grave qu'il nécessiterait exceptionnellement un tel écart.

Aucune excuse donc, ni aucune explication, si ce n’est le besoin régulier de certains de prendre la ligne droite en guise de raccourci, associé (sans nul doute à nos yeux) à leur ardent souhait de ne pas risquer de perdre leur élan dans la montée par le fait de devoir ralentir ou - pire - s’arrêter si une voiture venait à surgir de la rue Haute en bénéficiant de la priorité de droite.

Dans un premier temps, nous vous proposons une séquence vidéos telle que ces faits furent longuement présentés par nous le 17 septembre 2007 devant la Commission de Circulation de la COMMUNE DE GENAPPE.

Ensuite, la seconde séquence de vidéos portera sur ce qui se produit encore à l'heure actuelle, en cette (quasi) fin de l'année 2014, régulièrement, quotidiennement, de jour comme de nuit (auquel cas, à des vitesses encore plus élevées !), matin, midi et soir, en semaine comme le week-end, jours fériés compris, pendant ou en dehors des vacances scolaires,

Même au moment d'écrire ces lignes.

Apparemment toujours dans l’indifférence générale et généralisée de nos pouvoirs locaux, bien que toute cette problématique de vitesse ait été une nouvelle fois soulevée par les nombreux résidents qui en témoignaient encore verbalement lors de cette autre réunion tenue à notre demande devant les autorités communales de GENAPPE en date du 13 mars 2014, sans aucune suite quelconque à ce jour.

Soit pas moins de sept ans plus tard.

En définitive, après les réunions du 17 septembre 2007 et du 13 mars 2014 au cours desquelles des citoyens inquiets implorèrent, preuves visuelles, dossiers de propositions concrètes et/ou témoignages verbaux à l'appui, de sécuriser enfin la rue Point du Jour à BOUSVAL, axe routier relevant pourtant de la seule compétence purement locale, que fit la COMMUNE DE GENAPPE ?

Rien.

Niets.

Nichts.

Niente.

Nothing.

NADA !

Mais nous vous l'exposerons beaucoup plus en détails..

Vous pouvez compter sur nous !

(à suivre)

Tous mes remerciements vont à Gérard DUNEMANN, ami et complice de longue date, qui participait déjà à la première démarche officielle, et a assuré dans le cas présent avec dévouement le soigneux montage de ces quelques vidéos, parmi une multitude d'autres, pour en surmonter le caractère souvent « brut de décoffrage ».

Petite remarque : le site hébergeur de ces vidéos comporte malheureusement des publicités indésirables. Nous vous prions de nous en excuser et tenterons de trouver une solution à ce problème.

Rue Point du Jour BOUSVAL 2007

Rue Point du Jour BOUSVAL 2014

commentaires

Rappel de quelques notions de base en Géométrie.

Publié le 21 Octobre 2014 par dominique VANESPEN dans RUE POINT DU JOUR (histoire d'une inaction obstinée)

Rappel de quelques notions de base en Géométrie.

LECON N° 1

"Le plus court chemin entre deux points est la ligne droite".

Exemple concret : la rue Point du Jour à BOUSVAL

REMARQUE :

Ces révisions seront accessibles à tous, sans distinction de compétences ou de formations.

S'adressant donc tant aux particuliers qu'aux professionnels de tous horizons, dans toutes les disciplines, elles pourraient aussi intéresser vivement certains de nos mandataires publics.

Rappel de quelques notions de base en Géométrie.
commentaires

Des voiries en (fort) mauvais état...

Publié le 17 Octobre 2014 par dominique VANESPEN dans RUE POINT DU JOUR (histoire d'une inaction obstinée)

Des voiries en (fort) mauvais état...

Voire, dans certains cas, en fin de vie...

Nombre d'habitants de BOUSVAL se seront étonnés de voir les récents travaux de réfection d'une portion importante de l'Avenue des Combattants, non pas qu'ils se soient indignés que l'on rénove une chaussée à forte densité de circulation, mais parce qu'elle leur paraissait de loin - et même vue de près - être en bien meilleur état d'ensemble que son prolongement immédiat dans la direction d'OTTIGNIES.

Nous aurons prochainement l'occasion de revenir sur ce dernier point dans d'autres articles, photos assez éloquentes à l'appui, mais ce constat n'en est que d'autant plus d'actualité en ce qui concerne le délabrement de la rue... Point du Jour.

Depuis quelques années maintenant, cet axe extrêmement fréquenté - beaucoup plus qu'il n'y parait de prime abord - ne semble avoir plus avoir fait l'objet du moindre entretien, pour peu qu'on aille y jeter un coup d'œil.

A certains endroits, ne parlons même plus de rapiéçages çà et là, mais d'une léprosité avancée

Une telle configuration est à l'évidence de nature à semer le doute sur la sécurité des usagers (notamment ceux dits "faibles" : piétons, cyclistes, joggers, etc. ou même personnes à mobilité réduite), bien contraints et forcés qu'ils sont de l'emprunter faute de trottoir qui se respecte.

Elle engendre également d'assourdissants effets sonores liés au passage souvent rapide du charroi agricole, de gros engins de chantier, lourds camions de livraison et autres remorques de toutes dimensions et de tous types.

Vraiment pas de quoi assurer le moindre calme dans ce quartier d'habitations théoriquement paisible.

(à suivre)

Des voiries en (fort) mauvais état...
Des voiries en (fort) mauvais état...
Des voiries en (fort) mauvais état...
Des voiries en (fort) mauvais état...
commentaires

Petite devinette amusante...

Publié le 17 Octobre 2014 par dominique VANESPEN dans RUE POINT DU JOUR (histoire d'une inaction obstinée)

Petite devinette amusante...

ENONCE DU PROBLEME.

Sachant que la nuit est sur le point de tomber à la fin du mois de septembre et qu'un véhicule indéterminé approche, venant du centre du village de BOUSVAL en remontant la rue du "Point du Jour" depuis l'église dans la direction du cimetière, et qu'il parvient à hauteur du croisement avec la rue Haute, laquelle bénéficie de la priorité de droite :

a) sur quelle bande de circulation va-t-il surgir ?

b) de quel type de véhicule (camionnette, voiture ou moto) s'agit-il ?

c) combien de temps va-t-il rester sur la bande de circulation qu'il emprunte ?

d) quelle sera, en dizaines de mètres, la distance totale parcourue sur la gauche ?

e) approximativement à quelle vitesse au-dessus de 50 km/h roule-t-il ?

f) quel est le nombre de décibels lors de son passage ?

Question subsidiaire :

A VOTRE AVIS POURQUOI ROULE-T-IL AINSI ?

Petite devinette amusante...
Petite devinette amusante...
Petite devinette amusante...
Petite devinette amusante...
Petite devinette amusante...
Petite devinette amusante...
Petite devinette amusante...
Petite devinette amusante...
Petite devinette amusante...
commentaires

Le "Point du Jour" : aussi à la tombée de la nuit…

Publié le 14 Octobre 2014 par dominique VANESPEN dans RUE POINT DU JOUR (histoire d'une inaction obstinée)

Avant de poursuivre d’autres développements, une importante précision s’impose.

Toutes les photos et vidéos qui seront présentées sur ce site sont rigoureusement authentiques.

Nous certifions, l’auteur de ces lignes autant que son complice qui assure fréquemment une indispensable assistance technique et documentaire, qu’elles n’ont fait l’objet d’aucun trucage quelconque ni d’aucune manipulation, de quelque nature que ce soit.

Tout au plus certaines photos et vidéos auront-elles été simplement retouchées, mais pour de pures raisons de fonctionnalité, de clarté et de confort de lecture, et surtout de confidentialité.

Soit qu’il s’agisse d’assurer au maximum l’anonymat des personnes, conducteurs ou autres, dont le comportement participe volontairement ou non à l’insécurité et aux nuisances, ou en subit les conséquences...

Soit que certains supports aient été réalisés dans des conditions de prises de vue difficiles, de sorte qu’ils devaient être débarrassés autant que possible de leur aspect « brut » d’origine, à simple fin d’en faciliter le visionnage.

Sur tous les supports, vidéos ou photos prises sur le terrain, nous avons ainsi tenté de supprimer toutes les caractéristiques ou éléments d’information, mêmes anodins, qui étaient susceptibles de permettre une quelconque identification.

Quels que soient les lieux et les circonstances, les plaques d’immatriculation et les visages seront donc systématiquement masqués ou floutés, notre intention n’étant en aucune manière de porter préjudice à qui que ce soit, mais au contraire d’objectiver des situations problématiques en matière de sécurité routière et de nuisances.

Dans cet ordre d‘idées, l’usage de la documentation récoltée sur plusieurs années d’observations occasionnelles sera modulé selon certains impératifs purement pratiques, nombre de photos de voitures étant de simples « captures d’écran », soit concrètement des arrêts sur image qu’il fallait extraire des vidéos lorsque leur mauvaise qualité ne permettait pas un visionnage optimal.

Ainsi avons-nous isolé d’un film réalisé sur place, dans les mauvaises conditions d’une nuit tombante, ces quelques instantanés qui attestent de ce que le comportement prolongé de certains automobilistes dans la montée de la rue Point du Jour (conduite totalement à gauche) ne peut être justifié par aucune contrainte extérieure, obstacle à contourner ou défaut de la chaussée.

Ce qui ne rend leur habitude que plus dangereuse autant qu'inexcusable….

Le "Point du Jour" : aussi à la tombée de la nuit…
Le "Point du Jour" : aussi à la tombée de la nuit…
Le "Point du Jour" : aussi à la tombée de la nuit…
Le "Point du Jour" : aussi à la tombée de la nuit…
Le "Point du Jour" : aussi à la tombée de la nuit…
Le "Point du Jour" : aussi à la tombée de la nuit…
Le "Point du Jour" : aussi à la tombée de la nuit…
commentaires
<< < 1 2 3 4 5 > >>